S'épiler le bikini, c'est risqué pour la santé?

Avec le beau temps qui revient, la guerre aux poils est officiellement déclarée pour plusieurs d’entre nous.

Bien qu’il n’y ait absolument aucun mal à ne pas s’épiler, la mode met de l’avant des corps lisses et sans poils.

La décision de vous épiler et/ou raser un peu, beaucoup ou pas du tout est très personnelle.

Malheureusement, l’épilation peut comporter certains désagréments, comme de l’irritation et des poils incarnés, mais aussi des risques pour la santé.

Vous avez sans doute déjà lu des articles ou vu des vidéos qui expliquaient que le poil était un mécanisme naturel de protection pour le corps et que l’enlever pouvait nous exposer à des infections ou des maladies.

Mais qu’en est-il réellement? Est-ce qu’en 2016, on doit absolument garder notre toison pour protéger notre peau? Existe-t-il des façons de s’épiler sans courir de risques?

Nous avons demandé l’opinion d’une esthéticienne d’expérience et d’une sexologue clinicienne.

Voici tout ce que vous devez savoir sur l’épilation, plus particulièrement des régions génitales.

 

Pourquoi on a des poils?

« C’est vrai que les poils ont à la base comme fonction de protéger les muqueuses; on a des poils dans le nez, au niveau de la trachée, etc., et ils ont aussi des fonctions de thermorégulation », explique l'esthéticienne Marie-Pier Godbout, aussi fondatrice et présidente du centre beauté Espace Mawaii

« Mais ça ne veut pas dire que les enlever est dangereux », poursuit-elle.

« Celle qui ont tendance à avoir facilement des vaginites pourraient potentiellement s’exposer à en avoir plus fréquemment. Mais en 16 ans de pratique, aucune fille ne m’a parlé de problèmes liés à ça directement », spécifie l'esthéticienne.

Elle rappelle toutefois que certaines méthodes sont plus agressantes pour la peau que d’autres.

Avec un rasoir, par exemple, tu peux te faire des microcoupures douloureuses, surtout si tu utilises une lame vieillie. Il s’agit d’une technique d’épilation que Marie-Pier éliminerait d’emblée.

La cire et la lumière pulsée sont des techniques d’épilation très sécuritaires, lorsque réalisées par une professionnelle (à la maison, on pourrait se brûler avec la cire ou s’irriter).

Marie-Pier rappelle que l'épilation du bikini intégral est bien installé depuis une quinzaine d’années déjà et qu’aucune cliente ne lui a confié qu’elle avait des craintes en lien avec sa santé au moment de se faire épiler. Fiouuu!

Donc si tu choisis de te faire enlever le poil en salon, je te conseille de lire cet article afin de comprendre comment tu peux te préparer pour cette première épilation (...et comment alléger quelques-unes de tes inquiétudes!).

 

Pression de la porno

Julie Fournier, sexologue clinicienne, n’a jamais rencontré de clients qui avaient eu des infections ou maladies liées à une épilation des poils pubiens, elle non plus.

Elle explique toutefois que le plus grand risque potentiel quand on choisit de s’épiler, c’est au niveau psychologique : « Ce n’est pas tout le monde qui a envie de s’épiler, mais on vit une grande pression de conformisme, on ne sait pas toujours ce qu’on doit atteindre au niveau de l’image », explique-t-elle.

Effectivement, la pornographie affecte notre imaginaire et nous présente des organes génitaux qui ne sont pas le reflet de la réalité.

Julie rappelle que ce n’est pas tout le monde qui recherche et qui aime les épilations intégrales! L’important, c’est d’avoir confiance en soi et d’assumer ses choix.

Alors, poils ou pas de poils, soyez heureuses! C'est l'important!
 

Découvrez les expériences les plus marquantes vécues par une esthéticienne (elle nous raconte TOUT) :

lit esthéticienne

Crédit photo: Bare Wax Bar

 

Commentaires

Recettes

  • Boulettes de viande farcies au fromage

    Temps: 25 min. Portions: 4-6
    viande hachée, chapelure, oeuf, épices italiennes, poudre d'ail, oignon déshydraté, perles de bocconcini, sauce tomate, Parmesan râpé, Persil italien émincé