Célibataire et fière de l'être : Édition temps des Fêtes

Ho! Ho! Ho! Enfin! La saison des « Pis, as-tu un p'tit chum à nous présenter là? », « Ben voyons, comment une fille aussi belle et brillante comme toi peut être encore célibataire? », « Tu devrais baisser tes critères là, tu vas finir vieille fille! » est officiellement commencée! Je vous rassure, j’adore le temps des Fêtes, célibataire ou en couple, j’ai toujours la même magie qui s’empare de moi chaque année. Écouter des films de Noël, sortir faire des bonshommes de neige quand l’occasion se présente, dépoussiérer les jeux de société en famille, fouiller dans les vieux albums souvenirs pour la 101e fois, tout me met un sourire dans le visage, littéralement. Mais malgré moi, j’ai toujours la même petite irritation qui refait surface chaque année, quand l’ami.e de la famille, qui peut tout autant être ta tante ou ton grand-père (il y a toujours au moins une personne par famille!) sort une de ces fameuses phrases célèbres, question de pimenter un peu le party! 

Bien que l’on sache que ces affirmations passives agressives ne comportent aucune once de méchanceté, j’pense qui serait temps qu’on les aide à upgrader leur small talk un peu ou du moins qu’on arrête de se sentir mal d’être célibataire en cette saison festive.

Voici donc 5 trucs qui vous aideront à affronter les partys de bureau accompagnés, les veillées en familles ou les soirées en solo, qui sembleront assurément plus intenses qu’à l’habitude!

Première règle : Entres célibataires, on s’tient!

Toutes tes amies sont en couple et occupées par les 1001 événements organisés par la belle-famille? Thank you, next! Appelle donc une vieille connaissance pour aller prendre un café? Va donc jaser avec ta petite cousine que tu vois seulement une fois par année. On combat le feu par le feu! L’idée ici est de bonder avec des gens qui sont dans la même situation que toi, puisqu’il n’y a personne de mieux placé pour feeler ton inconfort précaire qu’une personne qui le vit elle aussi.

Deuxième règle : Aider les autres, ça change tellement le mal de place!

Ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’avoir le dessous du sapin rempli de cadeaux. Peut-être que Noël est la fête la plus commerciale qui soit, mais il n’est absolument pas nécessaire de crouler sous la pression et le stress des achats dernières minutes, des cadeaux et des parfaites réceptions. J’ai un mot à vous suggérer : bénévolat. Non, ce n’est pas juste dans les films de Noël que ça arrive, tu pourrais faire une différence concrète dans ton quartier/ta ville, toi aussi. Je vous jure que le sentiment d’aider les autres vaut plus que tout au monde! Au yâbe le blues du temps des Fêtes!

Troisième règle : Introspection, on sort le méchant!

Profite dont des moments d’accalmie pour te recentrer sur ta personne, sur ce que tu désires améliorer, sur ce que tu aimerais réaliser, sur ce que tu as appris au cours de la dernière année, sur les gens qui t’inspirent à foncer. Non, les bilans personnels ce n’est pas juste le 1er janvier qu’on peut en faire, everyday is a good day! Les longues marches en sentiers sont d’ailleurs une très bonne manière de relaxer tout en s’éclairant les idées! Parce qu’être seule ne signifie absolument pas ennui et démotivation.

Quatrième règle : Quelle zone de confort?

Es-tu déjà allée au ciné seule? As-tu déjà été prendre un verre au bar en solo? Pour plusieurs célibataires, certaines activités sont très pénibles, voire impensables, à faire seule. Profite dont des festivités pour « check » quelques défis personnels de sur ta liste, histoire de te prouver que même seule, rien ne peut t’arrêter. T’es belle, t’es bonne et t’es capable. Étant moi-même anxieuse à mes heures, je me fixe le défi de sortir de ma zone de confort d’ici le 1er janvier. Aucune excuse n’est valide!

Cinquième règle : Est-ce qu’on peut réellement trop prendre soin de soi?

Voici ma dernière suggestion, qui n’est absolument pas commanditée par les bombes de bains Lush. Par temps froid, quoi de mieux que de se couler un bon bain, honnêtement? Peu importe ce qui te rend heureuse ; que ce soit une manucure, un masque à l’argile, une nouvelle coloration ou toutes ces réponses, je te suggère fortement de céder à la tentation. Pas de cadeau de copain à acheter alors pourquoi ne pas te gâter? Retourner au bureau fraîche et dispo, c’est très oui.


Vous aimerez aussi:

Noël: 8 idées cadeaux
beauté à moins de 40$
3 types de partys de Noël,
3 maquillages festifs
10 looks glam pour les Fêtes qui font changement de la petite robe noire