L'industrie de la beauté vit présentement une transformation profonde

C’est toujours intéressant de s’attarder aux tendances au quotidien, mais je trouve que ça l’est encore plus quand on essaie d’avoir une perspective plus large.

C’est pourquoi j’ai adoré lire les conclusions d’une récente étude menée par la firme IPSOS, qui s’est intéressée aux récentes directions prises par l’industrie de la beauté et à la manière dont elle est en train de vivre une transformation profonde. En voici les grandes lignes.

À quoi ressemble l’industrie de la beauté en ce moment?

Compte IG de @sephora

À l’échelle de la planète, l’industrie de la beauté génère 532 milliards de dollars US.

IPSOS identifie ces grandes lignes reliées au monde de la beauté à l’heure actuelle :

  • Les grandes marques traditionnelles font face à plus de pression que jamais. Et celle-ci ne vient pas de leurs compétiteurs traditionnels (d’une énorme corporation occidentale à une autre), mais plutôt de la montée d’une multitude de nouveaux petits joueurs de partout dans le monde, qui font les choses différemment.
  • Les consommatrices/teurs achètent de plus en plus en ligne.
  • Les gens adoptent des routines de beauté de plus en plus élaborées et personnalisées
  • Il y a une volonté indéniable de redéfinir le concept de beauté de manière beaucoup plus inclusive qu’elle ne l’a jamais été.

L’influence de l’Asie

Compte IG de @medius_official

Je suis allée à Séoul en 1999, et je suis encore marquée par cette expérience que je peux décrire comme « avoir été soudainement transportée dans le futur ». Dès mon retour, j’attendais que les Nord-Américains découvrent cette culture absolument unique et incroyable. Et depuis quelques années, je sens que c’est en train de se passer, non seulement à travers la technologie et la musique mais surtout, du monde de la beauté.

C’est également la conclusion de l’étude : sans que la majorité de la population ne le réalise encore, la beauté « pan-asiatique » (provenant surtout de la Corée et du Japon) est en train de s’installer. En ce moment, seulement 18% des répondants de tous âges interrogés connaissent la routine K-beauty, c’est-à-dire une routine comportant 10 étapes populaire en Corée du Sud.

Mais le plus fascinant, c’est l’influence de la Corée sur la population plus jeune, c’est-à-dire de 18 à 34 ans. Parmi celle-ci, 47% disaient adopter des produits ou des tendances beauté qu’ils ont vus dans l’univers de la K-pop, 50% disaient apprécier les produits de beauté coréens et 58% ont répondu aimer les produits de beauté japonais.

Le pouvoir des mères

Compte IG de @marieevel

Si on regarde les réseaux sociaux, c’est facile de croire que les personnes les plus influentes dans le domaine de la beauté sont des méga-célébrités fabriquées à la Kylie Jenner, qui ont des millions d’abonnés.

Mais lorsque les personnes qui ont participé à l’étude ont été poussées à décrire LA personne la plus importante en ce qui a trait au façonnement de leur propre routine beauté, leur réponse était toute autre : leur maman. Environ la moitié des répondants ont spontanément donné cette réponse. 

Les autres influences, comme les ami(e)s et la famille, venaient derrière, suivis des vidéos/tutoriels en ligne et des magazines ou autres médias imprimés. Ce qui venait en dernier? Instagram.

La beauté prend un nouveau visage

monde de la beauté étude, belle personne

Compte IG de @_chiara_maggio

Lorsque les participants de l’étude ont décrit les traits les plus importants afin de considérer une personne comme « belle », les trois premières qui ont ressorti étaient : la confiance en soi, la gentillesse et l’intelligence.

Les traits physiques comme l’apparence du visage, une belle peau, la jeunesse, le poids corporel et la morphologie ont tous été relégués à la 2e moitié d’une liste qui en comportait 19.

Ceci pousse IPSOS à voir « un signal fort que les standards de beauté étroits qui prévalent depuis très longtemps sont mûrs pour être ébranlés ».

La beauté naturelle

Compte IG de @tropicskincarebylee

Même si les gens sont en général fidèles aux marques de beauté qu’ils ont adoptées, un seul mot est susceptible de les faire changer d’avis : naturel

En effet, 67% des répondants ont affirmé qu’ils seraient prêts à changer leur routine et leurs achats beauté si c’était pour essayer un produit naturel

L’achat en ligne n’est pas encore gagné

Compte IG de @bkind.products

Même si c’est clair que les gens achètent de plus en plus en ligne, incluant dans le domaine de la beauté, la majorité des gens n’étaient pas encore convaincus d’acheter des produits de beauté qu’ils n’ont pas pu essayer (ou au moins voir) auparavant.

Par contre, selon cet aspect, tous les produits n’étaient pas égaux. Par exemple, les participant(e)s étaient plus ouverts à acheter des faux cils, du vernis à ongles ou des ongles artificiels en ligne. Mais ils étaient beaucoup plus prudents dans le cas de produits comme du fond de teint, de la teinture pour les cheveux ou des cache-cernes.

L’importance de la diversité

Jessica Prudencio diversité dans le monde de la beauté

Compte IG de @jessicaprdnc

Le dernier point soulevé par IPSOS est celui qui, je crois, a le plus de répercussions dans nos vies : la relation entre les modèles qui sont présentés dans les médias et notre propre perception de la beauté.

En effet (et sans grande surprise), un très grand nombre de participants ont affirmé que voir dans l’espace public des personnes qui leur ressemblaient (et qui étaient représentées de manière positive) aidait à les faire sentir plus beaux/belles.

Par exemple, 49% des répondants trouvaient que c’était le cas par rapport à la morphologie, tandis que 54% ont plutôt affirmé que c’était le cas pour l’âge. Cette tendance était très forte par rapport à l’ethnicité : 70% des répondants noirs ont répondu qu’ils se sentaient bien lorsqu’ils voyaient des modèles positifs dont l’ethnicité se rapprochait de la leur.

Je ne pourrais jamais assez le répéter : la représentation est importante. La présence est importante; tout plutôt que l’invisibilité.