Quand selfcare rime avec ne rien faire

Le terme selfcare est comme devenu à la mode depuis un moment, et ce n’est pas du tout négatif. Au contraire, c’est super qu’on puisse enfin avoir un discours social plus ouvert au fait de prendre soin de soi.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les folies passagères (@lesfoliespassageres) le

Mais prendre soin de soi, ça veut dire quoi au juste?

C’est là que ça se complique, surtout avec la pression de performance et les normes qu’on nous imposent régulièrement.

Les options présentées comme étant idéales sont souvent reliées à des gestes concrets; aux masques faciaux, aux chandelles, aux bains moussants, pour ne nommer que ceux-là. Elles impliquent aussi régulièrement des items qui coûtent de l’argent, que ce soit très dispendieux ou pas du tout.

C’est un peu comme si on se retrouvait, malgré toute cette bonne volonté de crier haut et fort à tout le monde de se recentrer sur eux/elles-mêmes, à imposer une certaine norme. Ben oui, encore une norme!

Mais prendre soin de soi, ce n'est pas supposé être forçant...

Le problème avec la présentation et la valorisation exclusives d’un seul type de selfcare : ça peut engender un sentiment d’obligation. Plutôt que de faire quelque chose pour s’accorder un moment agréable, ces gestes précis sont posés, en ayant en tête que c’est ainsi qu’on devrait prendre soin de soi pour un résultat optimal. 

Aussi, pour les personnes touchées par des troubles de santé mentale, qui n’ont parfois pas du tout l’énergie pour réaliser des activités quotidiennes de base, ça peut devenir très dévalorisant. Un sentiment d’échec peut vite se pointer lorsqu’on réalise qu’on n’arrive pas à faire ces activités qui sont censées faire du bien.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les folies passagères (@lesfoliespassageres) le

...C'est aussi ne RIEN faire du tout!

L’affaire c’est que prendre soin de soi, ça peut vouloir dire des milliers de choses différentes. Ça n’a pas besoin d’être productif, ni de coûter de l’argent.

Si toi, par exemple, tu as envie de te coucher sur ton lit en fixant le plafond dans le silence, c’est bien correct comme ça. Même principe si tu souhaites faire une longue sieste, la grâce matinée ou quoi que ce soit d’autre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les folies passagères (@lesfoliespassageres) le

Il faut toujours garder en tête qu’il n’y a pas de meilleures options : elles doivent seulement être choisies en fonction des situations et des intérêts personnels.

C’est primordial de s’accorder du selfcare quotidien, mais n’oublie pas que l’important, c’est que ça te fasse du bien à toi. Pas que ce soit identique à ce que tu vois passer un peu partout.
 


Vous aimerez aussi:

Trucs simples pour calmer l'anxiété,
le stress ou une crise de panique
10 incontournables pour une
soirée cocooning parfaite
Cessez de grelotter avec la
couverte chauffante pour l'auto!
Couverture chauffante auto

 

Ailleurs sur le Web