Comment bien se préparer à tomber enceinte

Se préparer à tomber enceinte est excitant, mais comporte aussi son lot de préoccupations et d’inquiétudes.

Quels gestes peut-on faire pour mettre toutes les chances de notre côté? Faut-il changer notre alimentation et nos habitudes de vie? Comment savoir quels jours nous sommes fertiles? Il s'agit de questions importantes pour planifier une grossesse.

Voici donc quelques conseils et recommandations pour vous préparer à tomber enceinte.

L'arrêt des méthodes contraceptives

Pilule contraceptive

Pixabay

Une des premières étapes lorsqu'on souhaite être enceinte est bien évidemment l'arrêt de la contraception.

Dans le cas des méthodes contraceptives hormonales telles que la pilule ou le stérilet, le retour à la fertilité est habituellement très rapide.

Par contre, ce délai est plus long dans le cas de l'injection contraceptive puisqu'il faut attendre la fin de son effet, ce qui peut prendre jusqu'à 3 mois.

Cycle d’ovulation : comment calculer la période de fertilité?

Calendrier accroché au dessus d'un lit

Andres Jasso / Unsplash

Pour bien calculer la période de fertilité et l'ovulation, il est important d'avoir un cycle menstruel régulier et de connaître la durée de son cycle.

Comment savoir la durée de notre cycle menstruel?

Il suffit de compter le nombre de jours à partir du premier jour des règles jusqu’au jour avant la prochaine menstruation. Un cycle menstruel dure généralement entre 28 et 30 jours, mais ce nombre peut être supérieur ou inférieur chez certaines femmes.

Comment savoir quand on est fertile?

On estime que l'ovulation se produit 14 jours avant le début des prochaines menstruations. Il suffit donc de compter à rebours à partir de la date prévue des prochaines menstruation pour connaître cette journée.

La période de fertilité, où vous avez le plus de chances de tomber enceinte, se situe quelques jours avant et après ce 14e jour.

Mais le corps humain étant ce qu'il est, l'ovulation peut également se produire un peu avant ou après le 14e jour précédant vos règles, en plus de possiblement varier en période de stress.

À savoir également : si l'ovule libéré n'est viable que 24 heures, les spermatozoïdes continuent quant à eux d'être actifs pendant une période allant jusqu'à cinq jours. Vous pourriez donc tomber enceinte suite à des rapports sexuels non protégés survenus quelques jours avant l'ovulation.

Si votre cycle menstruel n’est pas régulier, vous pouvez aussi utiliser un test d'ovulation.

La prise d'acide folique

Salade avec lentilles et betteraves

Pixabay

L’acide folique joue un rôle important dans le développement du fœtus et réduit le risque qu'il développe des anomalies congénitales.

Aussi appelé folate et vitamine B9, l'acide folique est présent dans certains aliments tels que les légumes verts, les légumineuses et les produits céréaliers.

Toutefois, comme il est difficile d'atteindre les doses recommandées seulement par l'alimentation, il est conseillé de commencer à prendre des suppléments d’acide folique au moins 3 mois avant de tomber enceinte et de poursuivre durant la grossesse.

Les mesures préventives à adopter

Mains qui forment un coeur sur un ventre

Unsplash

Il est également important d'adopter certaines mesures de précaution lorsqu'on essaie de tomber enceinte.

Pourquoi? Tout simplement parce qu'il peut s’écouler un certain nombre de jours, voire quelques semaines, avant de savoir si vous êtes enceinte ou non. Or, les premières semaines de la grossesse sont les plus critiques pour le développement du bébé.

Il est donc préférable d’adopter les habitudes de vie d’une femme enceinte même si vous n’avez pas encore la confirmation de votre grossesse.

Cesser de boire de l’alcool

Verres à vin face de chat noir

urbanoutfitters.com

Ce n'est pas une nouveauté, la consommation d’alcool durant la grossesse, même en petite quantité, peut causer des dommages au fœtus et ce, dès le tout début.

Ainsi, si vous envisagez de tomber enceinte, il est préférable de cesser la consommation d’alcool. Alors pourquoi ne pas essayer dès maintenant des recettes de mocktail?

Cesser de fumer

Même son de cloche du côté de l’usage du tabac. Fumer, ainsi que l’exposition à la fumée secondaire, nuisent au développement du fœtus et sont liés à plusieurs complications.

Revoir sa liste de médicaments

iStock

Tylenols, médicaments contre la grippe, antiacides... De nombreux médicaments sont disponibles en vente libre en plus de ceux qui peuvent être prescrits par un médecin. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien ou de votre médecin pour connaître ceux qui pourraient représenter un danger pour le fœtus.

Limiter sa consommation de caféine

Café chaud qui coule d'une cafetière à piston

unsplash.com

Lors d’une grossesse, ou si vous essayez de devenir enceinte, il est recommandé de limiter l'apport quotidien de caféine à environ 2 tasses de café ou moins. Et n’oubliez pas que la caféine est présente dans plusieurs autres boissons que le café comme le thé, certaines boissons gazeuses et énergisantes, etc.

Adopter de saines habitudes de vie de manière générale

Marche efficace teaser

Shutterstock

Bien s’alimenter et faire régulièrement de l’exercice physique sont recommandés pour une grossesse en santé.

Pour ce faire, vous pouvez suivre les recommandations du guide alimentaire canadien ou consulter un nutritionniste pour des recommandations plus adaptées à votre condition.

La gestion du stress est un autre élément important. On s'en doute, planifier une grossesse entraîne son lot de stress et les impacts négatifs qui viennent avec. L’exercice physique, la méditation et différentes techniques de respiration peuvent être utiles pour réduire l'anxiété et vivre cette étape plus sereinement.

Sources : CISSS Chaudière-Appalaches, Maman pour la vie, Clearblue
 


Vous aimerez aussi:

12 choses à savoir sur les menstruations et la fertilité Devenir mère : témoignage d'une maman qui s'était oubliée... Je ne veux pas d'enfants et je
me fais juger
Devenir maman Pascale