9 crèmes solaires sans risque pour les coraux

Vous pensiez bien faire en vous badigeonnant de crème solaire lors de vos sorties à la plage? Hélas, il semblerait que certaines protections solaires soient responsables de la dégradation des récifs coralliens. Ce n'est pas une blague : plusieurs États dans le monde sont en voie de bannir la vente et l'utilisation de certaines crèmes solaires. Mais rassurez-vous, des solutions plus respectueuses de l'enrivonnement existent. 

Voici tout ce qu'il faut savoir pour protéger sa peau tout en ne nuisant pas à la vie aquatique. Découvrez aussi nos suggestions de produits « sans risque », à se procurer avant vos prochaines vacances à la plage.

Comment se protéger des rayons nocifs du soleil sans mettre en péril les barrières de corail?  

Au banc des ingrédients coupables, on retrouve l’oxybenzone et l’octinoxate. Ces composantes sont présentes dans la plupart des protections solaires, mais heureusement, des alternatives font leur apparition sur les tablettes des magasins.

Vous pensiez peut-être que si vous appliquez un filtre solaire pour vous faire bronzer au soleil sans vous baigner, le tour était joué. Malheureusement, même si vous n'allez pas dans la mer, la crème solaire risque de s’écouler dans la nature en prenant votre douche. 

Vaut donc mieux prévoir le coup et adopter des produits qui ne contiennent pas ces ingrédients.

Richard Whitcombe/Shutterstock

Les effets de la crème solaire sur le corail

Selon une étude faite par l’organisme à but non lucratif Haereticus Environmental Laboratory, les composantes chimiques des crèmes solaires « ordinaires » que la plupart des touristes appliquent sur leur peau causent des blanchissements, des difformités, des changements à l’ADN et ultimement, la mort des coraux.

L’oxybenzone est particulièrement toxique pour les formes juvéniles de coraux et met en péril les prochaines générations de cet organisme.

Il faut donc trouver un moyen de protéger notre peau des rayons nocifs du soleil, tout en réduisant au maximum notre contamination des coraux. Heureusement, il existe des crèmes solaires à faible risque pour les coraux.

Parions que l'avenir de la crème solaire appartient aux produits qui visent à protéger les récifs coraliens, et que de plus en plus d'options se présenteront aux consommateurs dans les prochaines années.

En attendant, voici quelques marques disponibles au Canada :

1. Neutrogena Sheer Zinc 

2. ThinkSport FPS 50+

3. Blue Lizard

4. All Good Sport 

5. Badger Balms à l'oxyde de zinc 

6. Lait solaire minéral d'Aveeno 

7. Lotion minérale Live Clean Sport

8. Écran solaire minérale Alba Botanica 

9. Écran solaire minéral en lotion Coppertone Pure&Simply

Les États qui bannissent l’utilisation de ces produits

Certains États ont décidé qu’il sera prochainement interdit de vendre et d’importer des crèmes solaires contenant de l’oxybenzone et l’octinoxate, et qui ne sont pas biodégradables. Voici la liste à ce jour : 

  • Les Îles Vierges ( 2020)
  • L’État d’Hawaï  (2021)
  • Key West, Floride (2021)
  • Bonaire (2021)
  • Palau (2022)

Informez-vous avant de partir en vacances, ou prenez tout de suite l’habitude d’acheter des lotions solaires qui ne nuisent pas aux coraux, même quand vous n’allez pas dans l’eau.

Coraux morts

Richard Whitcombe / Shutterstock

Les protections solaires minérales : moins dommageables... jusqu'à preuve du contraire 

Même si plusieurs protections solaires minérales sont disponibles sur le marché, ça ne veut pas dire qu’elles sont toutes inoffensives pour la vie marine pour autant.

La vérité est que les termes « reef safe » ou « reef friendly » ne sont pas réglementés, et que nous ne connaissons pas encore l’impact de tous les ingrédients sur l’environnement. Il vaut donc mieux regarder directement les étiquettes à la recherche des ingrédients nocifs plutôt que de se fier au marketing. 

Et même si vous avez le meilleur produit minéral et biodégradable qui soit, dites-vous que si des milliers de baigneurs, portent de la crème solaire « sans risque » pour les coraux en même temps, il y aura quand même beaucoup d’huiles et d’ingrédients qui vont se mélanger à l’eau et à la vie marine, ce qui risque tout de même d'avoir un impact sur la nature...

La meilleure solution? En plus de choisir des produits qui ne contiennent pas d’oxybenzone et d’octinoxate, assurez-vous de couvrir votre corps lorsque c’est possible, par exemple en portant une combinaison de plongée ou un rashguard pour vous protéger des rayons nuisibles.

Ainsi, vous vous protégerez du soleil tout en diminuant votre empreinte aquatique. Et bien sûr, la meilleure manière de protéger l'écosystème, c'est de ne simplement pas prendre l'avion pour aller les voir de près. Mais ça, personne n'aime y penser... 

Sources : CNN, National Geographic, Hawaii.com, Kohalacenter, Prevention.com