Se ronger les ongles et la peau des doigts : risques et astuces pour cesser cette mauvaise habitude

Presque tout le monde se ronge les ongles à un moment ou un autre de sa vie. Alors qu'il s'agit simplement d'une mauvaise habitude chez certains, se ronger les ongles peut aussi se transformer en une véritable obsession, avec son lot de conséquences fâcheuses.

Infections, blessures et saignements peuvent survenir, sans oublier le côté inesthétique des ongles rongés jusqu'au sang!

On vous explique ici pourquoi vous ne devriez pas ronger vos ongles et on vous donne des astuces qui fonctionnent pour vous débarrasser de cette mauvaise habitude.

Femme qui ronge ses ongles

Arman Novic/Shutterstock

L’onychophagie

L’habitude de se ronger les ongles s’appelle l’onychophagie. C'est une des habitudes compulsives les plus répandues.

C’est souvent durant l’enfance que cette habitude se développe. Elle disparaît ou s'atténue généralement durant l'adolescence, mais il peut arriver qu'elle ne parte jamais ou qu'elle se développe carrément à l'âge adulte.

Femme qui se ronge les ongles et les doigts

MinDof/Shutterstock

Quelles sont les causes de l’onychophagie?

Étant donné que la manie de porter les doigts à notre bouche peut remonter jusqu'à notre plus jeune âge, les causes qui nous poussent à ronger nos ongles peuvent être multiples.

Parmi les causes le plus souvent évoquées, on retrouve:

  • l’anxiété;
  • un moment de malaise ou de stress passager;
  • une habitude durant un moment de concentration ou de réflexion;
  • l’ennui;
  • une simple habitude.

À savoir, les jeunes enfants peuvent parfois adopter ce comportement simplement par imitation.

Enfant se ronge les ongles

Aaron Amat/Shutterstock

Pourquoi ne devrait-on jamais ronger nos ongles et cuticules?

Il y a bien sûr le côté inesthétique d'avoir des ongles rongés et des doigts avec des plaies. Mais surtout, les doigts et les ongles sont des vecteurs de germes.

Risques de contamination

On manipule des objets, des poignées de porte, des rampes d'escalier, on serre la main d'autres personnes... Voilà autant de situations où nos mains sont possiblement en contact avec les virus et bactéries en circulation. 

Porter nos doigts à notre bouche augmente donc les chances d'attraper la grippe, de contracter des bactéries telles que la salmonelle ou l'E.coli et peut entraîner des problèmes allant de la diarrhée à des nausées.

Si vous vous rongez les ongles, on ne peut que vous recommander de vous laver les mains fréquemment! Cela n’empêchera pas totalement le risque de contamination mais le risque diminuera au moins un peu.

Risques d'infections

Mais aussi, dans les cas les plus sévères d'onychophagie, il y a un risque que des plaies apparaissent autour des ongles et des cuticules et qu'elles s'infectent.

Cela peut également entraîner des infections de la bouche et des gencives. Dans les cas extrêmes, on répertorie même des problèmes de déformation de la dentition ou de déchaussement des dents.

Ongles rongés

Prapa/Shutterstock

Comment arrêter de se ronger les ongles?

Perdre la manie de se ronger les ongles peut parfois être difficile, mais ce n'est pas impossible!

Il existe plusieurs trucs, dont l'efficacité varie d'une personne à l'autre. C'est pourquoi il est essentiel d'en essayer jusqu'à ce qu'on trouve celui qui fonctionne pour nous.

Comprendre d'où vient cette habitude

En premier lieu, il est important de comprendre d'où vient cette habitude et ce qui la cause. Il sera ensuite plus facile de cibler les trucs qui seront efficaces.

Dans quelle(s) situation(s) vous rongez-vous les ongles? Quel est votre état d’esprit à ce moment? Si vous vous sentez stressé ou anxieux, vous pourriez songer à des techniques pour réduire l’anxiété, comme la méditation ou des exercices de respiration. Si c’est l’ennui, vous pourriez trouver des mécanismes pour occuper vos mains.

Quelques astuces pour arrêter de se ronger les ongles

  • Garder ses ongles courts, ce qui peut diminuer la tentation de les ronger.
  • Se faire faire une manucure. Le fait d'avoir de beaux ongles et d'avoir payé pour la manucure peut aider à contrôler l'envie de se grignoter les ongles.

Pose de vernis transparent

Compte Instagram @sallyhansenca

  • Se faire poser des faux ongles ou opter pour le vernis au gel, plus résistant et épais que le vernis classique, ce qui rendra les ongles plus difficiles à ronger.
  • Utiliser des vernis amers, disponibles en pharmacie. Leur goût infect est très dissuasif.
  • Se mettre des pansements au bout des doigts. Cette astuce est à réserver aux journées passées à la maison si on ne veut pas que nos mains deviennent un centre d'attention, mais elle permet de ne pas avoir un accès direct à nos doigts.
  • S'occuper la bouche en mangeant des bonbons ou de la gomme.
  • S'occuper les mains dans les moments d'ennui, par exemple en jouant avec une balle antistress.
  • Parce qu’il arrive qu’on ronge nos ongles sans même y prêter attention, demander à notre entourage de nous aviser lorsqu'on le fait.
  • Diminuer notre stress à l’origine de l’onychophagie et se tourner vers la méditation, des techniques de respiration ou l'exercice physique.

Femmes qui ronge ses ongles

Compte Instagram @floridadentalclinic

Se tourner vers de l'aide professionnelle

Dans les cas plus sévères, ou si on perd le contrôle sur cette habitude, il est parfois préférable de consulter un professionnel tel qu'un psychologue ou un thérapeute pour mieux cerner la source du problème et le régler.

Sources: Jean Coutu, Protégez-vous, Uniprix