J'ai peur de perdre du poids

Je suis ce qu’on appelle dans l’industrie de la mode une mannequin taille plus. En commençant ce métier, le message qu'on m'a donné était clair : tu ne peux pas perdre de poids et tu ne dois pas en gagner. Donc je me suis convaincue que je ne devais pas en perdre.

Heureusement, à travers le mouvement du body positive, je me suis trouvée une niche dans laquelle je me suis sentie bien, acceptée et épaulée.

Pascale mannequin sur la plage

Compte Instagram de @curvypascale

Prôner la diversité corporelle et vouloir perdre du poids : de l'hypocrisie?

Mais dernièrement, je me suis retrouvée confrontée à moi-même : je me suis rendue compte que j’avais peur de perdre du poids. J’avais peur de devenir une belle hypocrite qui prétendait être bien dans son corps et qui prônait haut et fort « vive le body positive », mais qui secrètement voulait être mince comme toutes les autres.

Et je me suis posée les questions suivantes : Et si je caressais inconsciemment le désir d’être une taille 8? Est-ce que toutes les filles qui sont taille plus se font accroire à elles-mêmes qu’elles veulent réellement rester taille plus?

Pascale Lavache entraînement

Compte Instagram de @curvypascale

Perdre du poids et le regard des autres

Récemment, j’ai revu une vieille amie du secondaire. C’est elle qui m’a d'abord reconnue, et ce n'aurait pas pu être autrement puisqu'elle était presque méconnaissable! Elle avait perdu près de 200 livres. Elle m’a confié qu’elle avait fait la chirurgie bariatrique et qu’elle était très contente de sa décision.

Cependant, ce qu’elle avait sous-estimé, c'était à quel point le regard des autres envers elle allait drastiquement changer. Elle m'a aussi partagé qu'elle-même se trouvait méconnaissable et qu’elle se devait de réévaluer la façon dont elle se voyait et sa manière d'interagir avec les autres. Depuis qu'elle a perdu énormément de poids, elle reçoit une attention à laquelle elle n’était pas du tout habituée, et elle doit apprendre à composer avec tout ça.

La mannequin taille plus Anita Marshall était connue pour être une pionnière de la diversité corporelle. Elle a pris une décision très personnelle de perdre du poids de façon naturelle avec l'activité physique. Autant elle a reçu des messages d'encouragements, autant elle a reçu des insultes et s’est fait traiter de traîtresse! Parfois j’ai l’impression qu’on ne peut pas gagner, peu importe le choix qu’on décide de faire.

Anita Marshalls maillot de bain

Compte Instagram de @anitamarshall

Se choisir d'abord, et toujours

Je sais désormais que pour moi, c’est le fait d'être bien dans ma peau qui m’a amené à adopter un style de vie plus sain sur le long terme. Je ne veux plus avoir peur de perdre du poids, je ne veux plus me limiter de crainte de me faire vilipender sur les réseaux sociaux.

L’acceptation de son corps en tant que taille plus ne devrait pas empêcher quelqu’un de vouloir commencer à s'entraîner. L’un ne devrait pas empêcher l’autre. Et je sais que je me répète à travers mes articles, mais pour moi, c’est et ce sera toujours mon choix!

Pascale Lavache

Sarah Jane Faustin
 


Vous aimerez aussi:

Non, je ne suis pas « beach body
ready »
Je m'entraine et non, ce n'est pas
pour perdre du poids
Porter de la lingerie sexy : comment apprendre à s'aimer
Pascale Lavache lingerie taille plus