Magasiner dans la section pour hommes quand t'es une femme

La plupart des gens ont automatiquement l’habitude de regarder uniquement les vêtements qui se trouvent dans la section associée à leur genre lorsqu’ils magasinent. C’est ancré dans la tête bien profondément, puisqu’on se fait dire que c’est comme ça depuis la naissance.

« Les hommes portent des vêtements pour hommes, les femmes portent des vêtements pour femmes ».

Mais c’est quoi, au juste, des vêtements pour hommes et des vêtements pour femmes? Et qu’en est-il des personnes qui s’identifient autrement, comme les personnes non binaires? Ha! Mais elles sont bien mal foutues, celles-là! 

Femme habillée en homme

Compte Instagram de @madspaige

Ce qui définit les différences entre ces deux sections est bien simple : ce sont les stéréotypes de genre.

Selon ces normes, les vêtements amples et droits, les pantalons, les chemises et les vêtements moins extravagants seront fréquents dans la section « hommes », tandis que les robes, les jupes, les paillettes et les talons hauts seront exclusifs à la section pour « femmes ».

Sauf que les vêtements qu’on porte n’ont absolument rien à voir avec notre identité, et ils ne devraient pas être catégorisés comme c’est actuellement le cas dans notre société.

Homme habillée en femme

Compte Instagram de @alokvmenon

Le problème majeur avec le fait de faire ces catégories, c’est qu’elles viennent imposer des contraintes inconscientes dès le plus jeune âge. Elles nous dictent ce que nous avons supposément le droit de porter et ce qui est, au contraire, à éviter.

C’est une manière d’augmenter les tabous et les préjugés, et c’est aussi le meilleur moyen pour rendre les jeunes encore plus inconfortables lorsqu’ils ne correspondent pas aux normes sociales.

C’est d’ailleurs précisément ce type de catégorisation qui permet de justifier les LGBTQIA+phobies et la grossophobie pour plusieurs. Parce que ce sera bien facile de dire « un homme ne porte pas de robes, c’est pour les femmes », ou encore « y’a juste les lesbiennes pis les grosses qui s’habillent dans la section pour hommes » tant et aussi longtemps que ces sections existeront. 

Il n'y a pas que deux genres, ni deux façons de se vêtir.

homme habillée en femme

Compte Instagram de @laurencephilomene

Et puis, avec ce problème majeur qu’est le manque de diversité dans les tailles, il est important de se rappeler que la section pour hommes se rend presque toujours jusqu’au 2 XL, alors que la section pour femmes s'aarrête souvent à du L ou XL.

S’il n’y avait pas ces sections, et que les tailles étaient réellement variées pour tous, les jugements seraient moins présents. Et surtout, les personnes qui ne correspondent pas aux nombreux standards sociaux se sentiraient beaucoup plus à l’aise de magasiner.