Fini, le fast-fashion : 5 façons de diminuer ta consommation et magasiner plus intelligemment

Je crois que ça doit faire au moins 1 à 2 ans que je n'ai pas magasiné de façon compulsive, genre finir avec une facture de plus de 200$ en guenilles neuves.

Êtes-vous comme moi? Non seulement je n'en ressens aucun manque au niveau de mon estime (parce qu’on s’entend que c’est l’fun sur l’ego du nouveau linge, on s'le cachera pas!), mais je me suis surprise à ne ressentir aucune pression sociale à ne pas suivre les tendances du moment en termes de fast fashion.

Femme qui magasine

Creative Lab/Shutterstock

Je me plais maintenant davantage à agencer de multiples façons les quelques vêtements que j’ai dans ma garde-robe et à les transformer. Le processus est plus gratifiant pour moi que la satisfaction momentanée d’un morceau flambette.

En 2020, on magasine intelligemment. On réutilise, on échange, on transforme, on s’informe et on fait du troc.

1. On réutilise 

Je crois que tout le monde est pas mal familier avec le concept des friperies. Y mettre les pieds est carrément une loterie, on peut en ressortir bredouille ou les bras plein de trouvailles, et c’est ce qui fait la beauté de la chose.

Que tu sois fan du style vintage ou non, il y en a littéralement pour tous les goûts. J’ai d’ailleurs rédigé un article avec des vêtements de friperies trouvés dans la section des hommes! Il suffit simplement d’être patient et créatif.

En plus, les chances qu’une personne ait exactement le même morceau que toi sont plutôt minces… Parle-moi de ça, un look unique!

Et quand tu te lasses de ces vêtements, tu les retournes d’où ils proviennent, tout simplement. Quelle belle façon de contribuer à une consommation environnementale et éthique!

Friperies jeans

Shutterstock

2. On échange 

Une technique encore plus facile! J'ai déjà parlé des indémodables que j’avais dénichés dans la garde-robe de ma tante. La technique se prête aussi à la garde-robe de vos amies! 

Le feeling de vouloir porter quelque chose de nouveau à un événement ou juste d’avoir un look différent le temps d’une soirée, I know the struggle. Alors, avant de te lancer dans les magasins, pense dont à ton cercle d’amies; je suis persuadée que tu seras surprise de voir le contenu de leur penderie.

Oui oui, on a toutes des trésors enfouis quelque part entre les vieux t-shirts de band et les robes à paillettes!

Actuaally.tumblr.com

3. On transforme 

Parfois, il suffit tout simplement d’un peu d’ingéniosité! J'ai déjà suggéré quelques idées très simples à réaliser que j’avais trouvées sur Pinterest pour pimper vos vieux vêtements. En effet, vos vêtements usés ou démodés peuvent être transformés en tellement de choses, ne te limite pas à leur utilisation première!

Une robe transformée en top tendance, un t-shirt de band en housse de coussin, une camisole en scrunchie, combiner deux morceaux ensemble (comme un collet de chemise et un cardigan), et tellement plus encore!

Honnêtement, les transformations sont infinies. Vive le DIY!

Ninth & Bird et Strawberry Koi

4. On fait du troc 

J’ai apprivoisé récemment une nouvelle façon de partager mes biens : le troc. Évidemment, tu peux échanger ton chapeau en échange de la robe de ton amie, mais tu peux aussi décider de mettre tes talents et tes intérêts de l’avant aussi!

Toutes les façons sont bonnes pour éviter de contribuer à la société de consommation d’aujourd’hui. Tu fais des poke tattoos? Des impôts? Des coupes de cheveux? Let’s go! Utilise cette opportunité pour que tous soient gagnants!

Coiffeuse qui tient une mèche de cheveux pour la couper

megaflopp / Shutterstock

5. On s’informe 

Je ne dis pas qu’acheter des vêtements neufs c’est le démon, mais plutôt qu’il faut être plus conscientisé à ce qu'on achète : durabilité, provenance, matières utilisées, procédé de fabrication, etc.

Informe-toi sur les boutiques qui vendent des vêtement et accessoires faits au Québec, sur les grosses ventes d'items usagés dans ton quartier, sur la qualité et l’entretien des vêtements que tu achètes. Le lin, le chanvre, le coton bio, le polyester, le lyocell, la laine, la soie, le bambou, l’angora et le cachemire sont des exemples de matériaux à privilégier pour de multiples raisons environnementales.

Et dis-toi évidemment qu’avant toute chose, l'idéal est de miser sur des vêtements polyvalents.

Magasin de vêtements cabines d'essayage

racked.com

En 2020, on consomme la mode de façon intelligente, bienveillante et surtout, consciente. Joins dont le mouvement!