Voici à quel point la beauté des vendeurs et vendeuses influence nos achats

Dans le monde du commerce au détail en général, et plus particulièrement dans le domaine de la mode, c’est un sous-entendu généralisé : les propriétaire et gérants des boutiques semblent croire que les vendeurs et vendeuses devraient être les plus beaux et belles possible.

Comme si être beau pouvait vendre plus

Avoir une belle apparence et soigner celle-ci c’est une chose, mais certaines chaînes ont même poussé ça beaucoup plus loin. Par exemple, on peut penser à Abercrombie & Fitch ou encore à American Apparel, dont les vendeurs et vendeuses sont carrément engagés et considérés comme des mannequin.

abercombie fitch

abcnews.go.com

En effet, à moins d’être grand(e), très beau (belle), vraiment mince et avec une apparence conventionnelle, aucune chance de travailler là!

Voici ce qu'a confié une employée anonyme au défunt magazine XO Jane : « American Apparel voit ses employés comme des mannequins et présume que si les clients voient une fille très attrayante porter leurs vêtements, ils voudront les acheter pour leur ressembler »

American Apparel

Mais en fait, une revue d’études publiée dans le Journal of Consumer Research indique que cette présomption serait peut-être complètement fausse! 

Selon les conclusions de plusieurs chercheurs, tout ce que les clients ont tendance à ressentir après avoir visité une boutique remplie de superbes vendeurs/euses, c’est une baisse de confiance envers leur propre apparence.

Employée Sephora

Compte Instagram de @janenelodie

Alors le résultat, c’est que les gens ont MOINS tendance à faire des achats dans ce contexte.

Selon une étude menée en Australie, les femmes âgées entre 19 et 26 ans étaient même beaucoup moins susceptibles d’acheter différents articles (allant des téléphones intelligents à des cosmétiques) lorsqu’elles considéraient que les vendeurs et vendeuses étaient très attrayants. Il y avait un effet encore plus prononcé lorsque le vendeur ou la vendeuse était du sexe opposé à celui du client ou de la cliente. 

vendeuses forever 21

Compte Instagram de @forever21willowbrook

En guise de conclusion, les auteurs de l’étude affirment que contrairement aux idées reçues, « il existe plusieurs contextes dans lesquels les trop beaux vendeurs et vendeuses intimident les clients, pouvant résulter en une baisse des ventes »... Et ben!

Ailleurs sur le Web