Sommes-nous réellement prêts à voir des seins nus en public?

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir » disait Molière. Que ce soit pour le plaisir de l’un ou la survie de l’autre, les seins sont encore (trop) souvent tabous.

Qu'ils soient ronds, lourds, petits, galbés, plutôt plats ou remontés, ils sont beaux tes seins; ils sont beaux mes seins.

Dernierement, je naviguais sur Instagram et je suis tombée sur 2 vidéos très différentes l’une de l’autre, voir même contradictoires. Je t’explique

La première était une publicité pour supposément régler les problèmes de « saggy boobs », ou les seins affaissés. Une pub esthétiquement belle et très bien montée, qui veut nous faire croire qu’un simple collant bien placé sur chaque sein peut les remonter pour la journée afin de donner le plus beau décolleté qui soit. Je dois l’admettre, si on croit cette pub, ça fait une maudine de belle craque! Belle invention qui remplace le fameux duck tape, truc qui nous a été montré par Kim Kardashian elle-même!

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Create Perfect Cleavage For Any Outfit Works For Any Bust Size, A-G (DDDD) Cup Tag your bestie Follow @nueboo.tape

Une publication partagée par Nueboo Boob Tape 💋 (@nueboo.tape) le

La deuxième vidéo, à l’inverse, glorifiat les seins naturels et affaissés! J'étais très intriguée puisque je n’étais pas du tout habituée de croiser ceci sur les réseaux sociaux. J'ai trouvé ça rafraîchissant et surtout, très surprenant. Dans cette vidéo, celle qui a parti le mouvement soutient qu’il y a un manque de représentativité en ce qui à trait aux seins de la femme, que tout ce qui nous est présenté (seins parfaitement galbés, symétriques et rebondis) ne correspond pas du tout à la réalité. Et elle a raison!

Si on est pour avoir un mouvement « Free the Nipple », une campagne créée en 2012 qui soutient (sans jeu de mots) qu'il devrait être légalement et culturellement acceptable pour les femmes, au même titre que les hommes, de montrer leurs seins en public, sommes-nous prêts à voir des seins de toutes sortes, couleurs et grosseurs?

Mouvement Free the Nipple

Mickey F Photography

Sommes-nous prêtes à marcher les seins valsants de gauche à droite, de haut en bas? Venant d’une fille qui porte du 38G, je peux dire sans hésiter que non, je ne le ferais pas. Suis-je prête à attirer le regard, qu’il soit désapprobateur, rempli de désir ou même pervers? Non merci. 

Mais le fait que j’aie cette réflexion avec moi-même fait partie du problème. Je n’en étais pas consciente avant d’écrire ces mots. 

Je ne devrais pas avoir à me soucier du regard des autres. Ça devrait être mon choix après tout, je devrais être libre de choisir si je le remonte ou non et si je le couvre ou non, ce sein.

Ma liberté s'arrête-t-elle vraiment là où celle des autres commence? J’ai été conditionnée; cette liberté, je ne suis pas prête à l'assumer.