J'ai décidé de profiter de la quarantaine pour essayer... la coupe menstruelle!

Si tout comme moi, ta plus grande peur dans l'idée d'essayer la coupe menstruelle était de devoir l’enlever dans une toilette publique…et bien la quarantaine t’offre la chance de l’essayer dans le confort de ta maison, c'est assuré!

Ça fait vraiment longtemps que je songe à remplacer les tampons par la coupe menstruelle, mais honnêtement, javais peur de cette bibitte-là.

Finalement, quand j’ai fait les calculs et compris qu’une femme va utiliser plus de 10 000 tampons et serviettes sanitaires au total dans sa vie… J'ai vite saisi l’opportunité de cette quarantaine pour combattre mes craintes et sauver la planète. D'ailleurs, on parle ici d’une économie de plus de 100$ par année… I’M IN.

Personne tenant une Coupe menstruelle et un tampon dans chaque main

Compte Instagram de @pmssurvivalkit.ky

Une chose importante à savoir sur l'essai de la coupe menstruelle : ne pas regarder de témoignages sur Internet. Y’en a qui ont eu des expériences négatives et ça, c’est un stress non-nécessaire.

La beauté de l'article que tu lis en ce moment, c’est que j’ai fait le travail pour toi et j’ai regardé tous les témoignages positifs et négatifs qu'on peut trouver sur le Web. Au final, ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il y a autant d’expériences que de femmes qui essaient la coupe menstruelle. Faut simplement pogner la twist et suivre les instructions.

La coupe menstruelle la plus connue est probablement la DivaCup, mais il faut savoir qu’il existe d’autres compagnies qui la commercialise (Tampax, Meluna, Organicup, etc.). Elles sont toutes composées de silicone médical, sans latex ni colorant ou caoutchouc, donc sécuritaires pour notre intérieur féminin.

Les prix se situent entre 30$ et 40$, et tu peux la retrouver facilement en pharmacie ou dans les magasins grande surface. J’ai choisi la DivaCup simplement parce qu’elle était moins chère que les autres au moment de l’achat.

This May 30, 2016, photo shows Diva Cups at Whole Foods in Washington. More than 70 years after the invention of disposable tampons and sanitary pads, some women are returning to environmentally friendly forms of feminine products. (AP Photo/Krysta Fauria)

AP Photo/Krysta Fauria

Ma première surprise en arrivant à la pharmacie fut de réaliser qu’il y avait différentes grandeurs. Je connais ma grandeur de t-shirt, mais ma grandeur d’utérus, ça c’est plus compliqué. J’ai donc eu peur de choisir la mauvaise taille; parce que tu t’en doutes probablement, une coupe menstruelle n'eest ni échangeable, ni remboursable… Et c’est tant mieux comme ça.

  • Taille 0 : Pour celles qui viennent tout juste d’avoir leurs premières règles et/ou pour les femmes âgées de moins de 18 ans.
  • Taille 1 : Pour un flux menstruel modéré et/ou pour les femmes âgées entre 19 et 30 ans.
  • Taille 2 : Pour un flux menstruel abondant et/ou pour les femmes âgées de plus de 30 ans.

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

J’ai 30 ans, donc j’hésitais entre la taille 1 et la taille 2. En m’informant auprès de mes amies, j’ai remarqué qu’elles utilisaient toutes la taille 1. Cependant, elles ont un flux modéré alors que moi, j’ai un flux abondant les deux premières journées de mes menstruations.

J’ai donc opté pour la taille 2 en croisant les doigts que ce ne serait ni trop gros ni inconfortable, et évidemment que ça ne déborde pas.

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

En arrivant à la maison, j’ai fait ce qui était mentionné dans les instructions : j’ai fait bouillir la coupe pendant 10 minutes et puis je l’ai nettoyée avec le savon DivaWash que j’ai aussi acheté à la pharmacie. Tu peux utiliser n’importe quel autre savon non-parfumé si tu en as déjà un chez toi.

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

Une fois la coupe bien propre, je l’ai pliée en forme de C et je l’ai insérée sans difficulté. Le truc pour qu’elle glisse facilement, c’est vraiment qu’elle soit mouillée, parce que du silicone sec… ça glisse pas comme un charme. Et sachez que si la mouiller ne suffit pas, vous pouvez utiliser du lubrifiant.

coupe menstruelle pliée en C

Oksana Shufrych/Shutterstock

Ma première impression : Je fus surprise de réaliser à quel point c’était facile à insérer et que le tout était sans douleur. Évidemment, on peut uriner sans problème et on ne sent pas la coupe du toutl même feeling qu’avec un tampon.

Voyant que tout allait bien, j’ai donc fait le test ultime et je suis allée courir. J’avais mis une serviette sanitaire au cas où et j’ai bien fait, puisque oui, il y a eu des fuites. Par contre, je pense que c’est parce que j’avais mal positionné la coupe.

Mon expérience fut somme toute positive. Je n’ai pas eu de problème à l’insérer ni à la retirer; il suffit vraiment de suivre les instructions dans le livret qui vient avec ou de regarder la vidéo au bas de l’article.

La seule chose que j’ai trouvé complexe, c’est de savoir si la coupe était bien en place une fois insérée. Parce qu’on va se le dire, c’est dur de savoir à quoi ressemble un utérus quand on ne peut pas le voir! Le truc que j’ai trouvé pour m’aider est de passer un doigt tout autour de la coupe pour m’assurer qu’il ne reste pas de plis, et donc qu’elle soit bien ouverte et bien placée.

position coupe menstruelle utérus

M-SUR/Shutterstock

Mon conseil : N’abandonnez surtout pas au premier essai si les choses ne tournent pas comme vous l’espériez. Pour vous aider, pensez à la première fois où vous avez dû mettre un tampon; ça n’a pas non plus été facile du premier coup, il a fallu de la pratique. C'est la même chose avec la coupe menstruelle.

Les instructions disent qu’on peut conserver la coupe insérée dans soi sans problème durant 12 heures, donc la plupart des filles la mette le matin en se levant et la retire le soir en arrivant à la maison. De mon côté, j’ai dû la vider avant la fin des 12 heures. Ainsi, j’oserais dire que si ton flux est abondant, après la quarantaine, il se peut que tu doives en effet la vider dans les toilettes publiques.

La bonne nouvelle est que la retirer est aussi simple que de l’insérer : il suffit de contracter tes muscles pelviens en position squat léger, ou de forcer comme si tu allais faire un numéro deux. Ce n’est pas douloureux et les risques que ça coule sont très faibles vu la forme de la coupe. Bref, fait confiance à ta coupe.

C’est plus pour la nettoyer ensuite que ça devient plus compliqué, mais tu peux vider le contenu de la coupe dans la toilette et si tu ne peux pas utiliser de lavabo pour la passer sous l’eau chaude, il suffit de traîner avec toi des lingettes humides pour bébés afin de la nettoyer dans la cabine des toilettes. C’est 100% faisable et dis-toi que la plupart des filles n’ont pas à la vider avant la fin des 12 heures de tout manière. ;)

Coupe menstruelle

Bibadash/Shutterstock

Une fois tes menstruations terminées, il faut faire tremper la coupe 10 minutes dans l'eau bouillante, puis la remettre dans le sac de transport inclus dans la boite. Tu peux traîner le tout dans ta sacoche, comme un tampon régulier, ça ne prend pas beaucoup de place. La durée de vie d’une coupe est de plus de 5 ans, donc on rentre vite dans son argent!

Coupe menstruelle

Josep Suria / Shutterstock

Donc pour conclure, adopter la coupe menstruelle, c'est bien plus de peur que de mal et je remercie la quarantaine de m’avoir permis de l’essayer dans le confort de ma maison. Pour vrai, je sens que je fais un geste concret pour la planète et en plus, je fais des économies.

Je vous encourage à faire de même si vous le pouvez. C’est vraiment moins pire qu'on peut le penser. Aucun dégât ni douleur. Je vais seulement devoir ajuster un peu le positionnement pour m’assurer qu’elle soit bien mise quand je vais courir.

Je suis encore débutante, donc avec un peu de pratique, ce sera parfait.

Vidéo explicative pour insérer et retirer la coupe menstruelle (en anglais)

Voici la face d’une fille contente de dire par Facetime à sa meilleure amie qu’elle sauve la planète avec sa coupe menstruelle :

Profiter quarantaine essayer Diva Cup

Tu peux me suivre sur Instagram : @julie_taillon