Scrapper une génération

J’espère que je ne vous apprends rien si je vous dis que certaines villes ont déplacé la date de l’Halloween cette année. Je ne vous apprends rien non plus si je vous dis que les réseaux sociaux se sont enflammés devant cette décision qui semblait capitale pour la survie de l’humanité.

Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas trop envie de débattre encore de ce sujet. Par contre, j’ai envie de défendre ma génération de parents. Celle qui se fait traiter de « moumoune », celle qui est en train de « scrapper une génération » ou encore celle qui élève « des enfants rois toujours sur leur iPad ». Ce sont des commentaires que j’ai lus lors de la saga du changement de date de l’Halloween, mais ce sont des commentaires qui reviennent et que je lis tellement souvent sur le Web

screenshot commentaires halloween parents frustration

Page Facebook de TVA Nouvelles

Je suis peut-être naïve, mais j’ai bien l’impression d’élever mes enfants comme il faut. Des enfants qui jouent dehors, montent des montagnes, vont à la plage, sautent dans les tas de feuilles et font des bonhommes de neige.

J’élève des enfants qui vont marcher pour l’environnement, qui savent parfaitement ce qui va au compost ou au recyclage et qui me rappellent d’amener nos sacs réutilisables quand on va à l’épicerie.

Des enfants qui aident à mettre la table, qui se font à déjeuner et qui vident le lave-vaisselle. Des enfants qui disent « s’asseoir », « si j’avais » et « des chevaux ».

J’élève des enfants empathiques, créatifs, qui aident les plus petits et qui savent travailler en équipe. Et surtout, je m’efforce de leur rappeler chaque jour ce qu’est la gratitude

Mila marche pour l'environnement

Compte Instagram de @jessy_b7

Mila et Justine montagne

Compte Instagram de @jessy_b7

Que l’on se comprenne bien, je n’ai pas la prétention de penser que mes enfants sont parfaits. On est une famille normale, on a des téléphones intelligents, un iPad et mes filles savent même utiliser Netflix! Mais est-ce que je m’offusque quand on m’accuse de scrapper une génération? Oui. Sommes-nous des parents si terribles comparativement aux générations passées? Je ne crois pas. Et est-ce que je suis fière de la future génération quand je regarde mes enfants? Définitivement. 

Jess et les filles Mila et Justine élever enfants

Compte Instagram de @jessy_b7

Alors aujourd’hui, au contraire de tous, je dis bravo à notre génération de parents. Bravo pour les petits humains engagés, motivés et intelligents que vous élevez en 2019. Ils ont une conscience sociale, une ouverture sur le monde et une capacité d’adaptation remarquable.

J’ai tellement hâte que nos enfants grandissent, parce qu’ils vont surprendre et montrer à tous à quel point ils sont merveilleux. 

Filles Jessica coucher de soleil

Compte Instagram de @jessy_b7