La pandémie m'a appris qu'il était temps de déconfiner mes seins

Vous êtes de celles qui ont dit adieu à leurs soutiens-gorge lors du confinement et avez enfin libéré votre poitrine?

Tout comme moi, vous avez probablement pris goût à ce sentiment de liberté et vous vous demandez si ce sera possible de revivre votre « routine normale » en portant à nouveau une brassière 8 heures par jour... 

Et si on arrêtait tout simplement d'en porter? Ou si on en porterait simplement moins souvent? Et si je vous disais que ne pas porter de soutien-gorge pouvait être très bénéfique pour vos seins?

Soutien-gorge rouge avec oranges

Shutterstock

Paraîtrait-il que sur le long terme, vos seins peuvent même être plus beaux en étant libres. Si c'était vrai, ce serait le rêve, non? Eh bien, je l'ai testé et laissez-moi vous dire que la brassière contraignante et inconfortable est loin de faire un comeback!

On va se le dire, pendant la période de confinement, le confort est le critère #1 pour décider de nos looks. En limitant nos sorties à l'extérieur, l'importance qu'on accorde à notre apparence est devenue quelque chose de secondaire. Dans le fond, on a qui à « impressionner »? Les ventes de linge mou ont explosé sur les sites de commerce en ligne et on comprend pourquoi (allô tous les ensembles de joggings + coton ouaté tie dye en rupture de stock!).

Looks mous tie-dye

Compte Instagram de @CellaJaneBlog

J'ai moi-même vécu cette période presque exclusivement vêtue en mou et bien entendu, sans brassière. Je suis tombée sur un article il y a de ça quelques semaines qui proclamait que les femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge avaient tendance à avoir des seins plus fermes et plus « hauts ».

Après quelques semaines sans porter de brassière sur une base régulière, j'ai donc commencé à porter une attention particulière à l'apparence de ma poitrine, juste pour voir si je pouvais noter une réelle différence au niveau de sa fermeté et de sa forme. Comme j'avais déjà l'intention de cesser d'en porter, aussi bien joindre l'utile à l'agréable et valider ladite information!

femme seins miroir

Enrique Arnaiz Lafuente/Shutterstock

Dès les premiers jours sans porter de soutien-gorge, je dois avouer que le sentiment de liberté est incomparable. Je me sentais presqu'en vacances! Choisir ses vêtements simplement en se basant sur leur niveau de confort et passer sa journée sans avoir hâte d'arriver à la maison pour enlever sa brassière et découvrir les marques rouges qu'elle laisse sur ma peau, c'était assez libérateur merci. Home is where the bra isn't qu'on dit, n'est-ce pas?

Les seuls sous-vêtements se rapprochant un peu d'un soutien-gorge que j'ai portés sont des tops de sport et des hauts de maillot de bain. 

femme qui porte un top de sport

Halfpoint/Shutterstock

Suite à cette relativement longue période sans porter de « vraie brassière », je me suis mise à réfléchir sur comment je percevait mon propre corps. Il y a quelque chose de beau dans le fait de ne pas porter de soutien-gorge. On se sent un peu comme si on se réappropriait notre corps, on apprend à l'aimer tel qu'il est et à cesser de vouloir lui donner une forme différente ou idéalisée. On vient à trouver nos seins jolis, même avec leurs imperfections.

Et au bout d'un mois, alors qu'on a pratiquement oublié c'était quoi la vie avec une brassière, on remarque des changements physiques au niveau de notre poitrine. Dans mon cas, l'apparence de mes seins n'a pas changé énormément (je dirais même que c'est extrêmement subtil), mais je trouve qu'ils sont plus beaux maintenant qu'avant!

Vous avez probablement déjà entendu une phrase du genre : « Il faut que tu portes des brassières, sinon tes seins deviendront mous et pendants ». Dr Jean-Denis Rouillon, médecin sportif et auteur d'une étude sur ce sujet, a interrogé et observé plus de 300 femmes à qui il a demandé de ne plus mettre de soutien-gorge, afin d'étudier les effets physiques du soutien-gorge sur la poitrine des femmes. Le bilan est le suivant : « Le soutien-gorge empêche le tissu musculaire de travailler, ce qui accélère le vieillissement du sein », assure-t-il dans un article du site Web Slate. « Les femmes de mon étude ne voulaient plus en mettre de nouveau, elles ne le supportaient plus ».

De plus, l'absence de soutien-gorge aurait pour effet de raffermir les seins. Certaines femmes ont même remarqué que leurs seins étaient plus hauts et se tenaient mieux par eux-mêmes. On parle ici de quelques millimètres, mais quand même!

Femme sans brassière

Elena Graham/Shutterstock

Donc non seulement ne pas porter de brassière fait en sorte qu'on est plus confortable, c'est même bénéfique pour le tonus musculaire de notre poitrine. Say what! Nul besoin de vous dire que mes priorités niveau sous-vêtements ont changé un brin suite à cette petite expérience maison. Et je compte continuer à écouter mon corps et à mettre son confort en haut de ma liste de priorités!

Si vous ne vous sentiez pas tout à fait à l'aise de passer en mode braless tout de suite (c'est complètement compréhensible), il existe une foule d'alternatives plus confortables et moins contraignantes que les soutiens-gorge aux armatures de métal! Comme par exemple les bralettes ou les top de sport.

Soutien-gorge pigeonnant sans armature Real Sunnie, Aerie - 29,97$

Aerie

Soutien-gorge pigeonnant sans armature Real Sunnie Aerie - 29,97$

Bouton Acheter Look du jour

Le soutien Canopy dos nageur filet, Simons - 25$

Simons

Le soutien Canopy dos nageur filet, Simons - 25$

Bouton Acheter Look du jour

Une chose est certaine, cette pandémie nous aura ouvert les yeux sur plusieurs choses et notre routine quotidienne, notre niveau de confort et nos besoins personnels en font clairement partie!

Dorénavant, rendez-vous service et laissez le confort prendre le dessus sur l'apparence. Se sentir bien devrait être la chose la plus importante. Vous êtes belles comme vous êtes!