Travailler ou étudier à la maison : 12 trucs pour t’aider à te concentrer

2020 aura été l’année où on n’aura jamais été aussi nombreuses à travailler ou à étudier à la maison! Et cette situation particulière devrait continuer encore pendant une bonne partie de l’année prochaine.

Si tu trouves que ta concentration laisse parfois un peu à désirer parce que tu n’es pas au bureau ou en classe, voici plusieurs bons trucs pour te recentrer et rester motivé.

L’important, c’est de ne pas lâcher et de continuer d’essayer plusieurs astuces, jusqu’à ce que quelque chose marche. Bonne chance!

1. Faire des listes

Shutterstock/sianstock

Chaque semaine ou encore chaque jour, assieds-toi et fais une liste de tout ce que tu as à régler. La liste peut avoir différentes catégories : urgent, pas pressant mais à ne pas oublier, à long terme, etc.

Non seulement ça va te permettre de ne rien échapper, mais cocher ces tâches accomplies à mesure va te donner un grand sentiment de satisfaction et augmenter ton niveau de confiance. Plus de confiance = moins de stress = plus facile de se concentrer!

Ces listes peuvent à la fois contenir des éléments personnels dont tu as à t’occuper pendant la journée. C’est plus efficace de maintenir une seule liste que d’avoir à en consulter plusieurs. Les petites tâches personnelles (du style prendre rendez-vous chez l’optométriste, par exemple) peuvent t’indiquer ce que tu auras à faire durant tes pauses (voir le point 4) pour pouvoir régler le tout.

2. Essayer différents endroits

Shutterstock/Halfpoint

Si tu es assise à ton bureau mais que tu as souvent l’impression de décrocher, essaie de changer de place. Installe-toi sur le divan avec ton ordinateur portable ou avec des notes que tu as à réviser, ou encore sur un fauteuil sur lequel tu peux lever tes pieds. Tu même essayer de travailler étendue sur ton lit ou sur le plancher, pourquoi pas!

Certaines personnes arrivent mieux à se concentrer dans différentes positions, ou encore en changeant constamment. Essaie de trouver ce qui fonctionne le mieux pour toi.

3. Rester organisée

Shutterstock/Africa Studio

Ce n’est pas tout le monde qui est du type minimaliste et c’est correct. Mais ce qui est sûr, c’est qu’un environnement bordélique n’est vraiment pas propice à la concentration. L’idée n’est pas de devoir changer toutes tes habitudes en profondeur, mais d’au moins te garder un coin bien rangé et organisé où tu pourras t’installer et retrouver tout ce dont tu as besoin sans avoir à trop chercher.

Si tu étais au bureau ou à l’école, tu ne pourrais pas te laisser traîner outre mesure, alors fais comme si c’était encore le cas!

4. Prendre de petites pauses

Shutterstock/G-Stock Studio

Même si tu veux rester concentrée et passer à travers tout ce que tu as à faire, c’est important de prendre quelques pauses dans ta journée. Savoir quand s’arrêter pour s’aérer l’esprit un peu, ça aide en fait à se concentrer par la suite!

Pendant ces pauses, fais-toi un café ou un thé (ou va t’en chercher un si tu as un endroit proche), mange une petite collation, écoute de la musique ou un court podcast, lis un peu… Et oui, vas sur ton téléphone, mais attention : si tu sais que ce sera difficile de t’en extirper et de revenir à ton travail ou tes études, c’est peut-être mieux de t’en abstenir pendant la journée.

Combien de temps devraient durer ces pauses? Ça dépend de ce que tu as à faire, mais disons idéalement entre 15 et 30 minutes. Au delà de ce temps, ça peut devenir difficile de revenir dans un état d’esprit productif.

5. Bouger un peu

Shutterstock/LightField Studios

Une autre chose à faire très importante pendant tes pauses : contrer l’immobilisme de ta journée. Avant, quand tu te rendais à l’école ou au travail, tu devais marcher ou te déplacer au moins un mimimum autour de tes activités. Mais maintenant que tu es à la maison tes déplacements sont probablement vraiment réduits, sans parler qu’en semi-confinement comme maintenant, les gyms sont fermés et les autres activités sportives sont très limitées.

Essaie donc d’incorporer un peu d’activité physique régulièrement, ce qui peut seulement aider à ta concentration en général.

Pas besoin de faire des entraînements hyper intenses si ce n’est pas ton truc; ça peut être par exemple quelques étirements, une petite marche, quelques minutes de course ou encore un court programme d’exercice (du genre 10 répétitions de 4-5 mouvements différents).

6. Conserver un horaire régulier

Shutterstock/Stock-Asso

Dans la mesure du possible, même si tes journées sont peut-être plus flexibles depuis que tu es à la maison, essaie d’avoir à peu près toujours le même horaire.

C’est fou comme notre système aime les petites routines plutôt que les gros changements erratiques! Mais ça ne veut pas nécessairement dire que tu es obligée de faire du 9 à 5 : si tu travailles mieux le soir, go for it! Mais essaie d’être pas mal constante dans ce même rythme.

7. Rendre ton lieu de travail agréable

Shutterstock/Photographee.eu

Comme je disais au point 3, avoir un coin organisé, c’est la première étape… Mais ce n’est pas la seule! Un bon moyen d’avoir envie de travailler ou d’étudier tout en restant concentré, c'est d'avoir un coin non seulement rangé, mais esthétique, confortable et efficace.

Alors tu peux faire un peu de staging : enlever des éléments superflus, ajouter des objets déco que tu aimes, avoir des accessoires de bureau attrayants, accrocher des cadres au mur, ajouter une plante, etc.

8. Minimiser les distractions

Shutterstock/Drazen Zigic

Tu connais ton propre fonctionnement, alors ce truc est à adapter à ta propre situation. Par exemple, certaines personnes arrivent mieux à se concentrer avec un certain « bruit de fond » - le silence complet les dérange.

Mais la plupart des gens ont du mal à rester focusé sur plus d’une chose à la fois. Alors pendant que tu travailles ou que tu étudies, c’est mieux d’éviter la musique très entraînante (une petite musique sur laquelle tu n’accroches pas peut toutefois convenir), de même que les vidéos qui jouent en boucle en arrière-plan, les réseaux sociaux auxquels tu jettes constamment un coup d’œil en parallèle, la télé ouverte, le chat constant avec tes amis, etc.

Si tu vis avec d’autres personnes qui par exemple, passent leurs journées en appels conférence, c’est une excellente idée d’investir dans des écouteurs qui suppriment le bruit ambiant.

C’est juste une question de te donner toutes les chances possibles.

9. Tirer profit de la technologie

Google Home

Shutterstock/CoinUp

Une bonne astuce : acheter des chargeurs supplémentaires pour tes appareils électroniques, les brancher au mur près de ton espace de travail et les regrouper à l’aide d’un tie-wrap : comme ça, tu peux toujours avoir ton ordi, ta tablette, ton téléphone, tes écouteurs sans fil etc. chargés et à portée de main. Tu peux les identifier avec un petit bout de papier collant de couleur, si tu es en plusieurs.

Une autre bonne astuce : utiliser ton téléphone ou un assistant virtuel (comme Google Home ou Alexa) pour programmer des notifications et des rappels. Ça peut être pour te rappeler l’heure de ta prochaine réunion ou de ton prochaine cours virtuel, mais aussi la fin de ta pause du diner, etc. Ça peut aussi être utile pour les tâches qui ne reviennent pas très souvent et que tu pourrais avoir tendance à oublier puisque tu es à la maison, du genre faire le rapport de performance, de facturation, etc.

10. Faire une sieste

Jeune femme qui fait une sieste

Shutterstock/fizkes

Une autre chose que tu peux faire si tu en ressens le besoin? Une petite sieste! C’est probablement un des plus grands avantages d’être à la maison; ça ne sera pas mal vu de t’assoupir un peu, et c'est bien mieux que de roupiller pendant un cours ou une réunion devant tous tes collègues! Si tu as tendance à dormir vraiment dur par exemple, assure-toi de mettre ton cadran avant.

Pendant la journée, un « power nap » ne devrait pas dépasser 20 minutes. Si tu es moins fatiguée, ça devrait aider quand même un peu ta concentration.

11. Ne pas oublier les contacts humains

Contacts humains COVID appel vidéo amis famille

Vadym Pastukh/Shutterstock

Au travail ou à l’école, il y a toujours un aspect social qui n’est pas à négliger. Si ça te manque beaucoup, essaie de planifier des petits appels vidéos avec tes collègues ou tes amis chaque jour. Ce n'est pas obligé d’être long, mais des fois, ça fait juste du bien jaser ensemble 5 minutes avec un café!

Oui, les réunions virtuelles, ce n’est pas la même chose que des vrais contacts humains. Mais pour l’instant, c’est tout ce qu’on a et c’est mieux que rien... L’important, c’est de ne pas perdre le contact, dans le but d’être capable de mieux le reprendre quand on sera enfin rendus à la vie post-COVID.

Alors c’est vrai que se parler par courriel c’est efficace, mais tu n’as pas besoin « d’excuse » pour prévoir une vidéo permettant de se le dire en se voyant la face non plus. Si tu te sens plus connectée avec les gens autour, ta concentration devrait s’améliorer.

12. Bien séparer ta vie privée

télétravail soir overtime

Shutterstock/Halfpoint

La tentation quand on travaille ou qu’on étudie à la maison, c’est… de ne jamais arrêter. Bien sûr, c’est normal d’avoir des périodes plus intenses durant lesquelles il faudra travailler plus fort et plus longtemps. Sauf que ça reste une pente glissante. Comme tes dossiers ou tout ton matériel sont à portée de main en tout temps, ça peut devenir facile d’en faire trop.

L’idée, c’est d’être capable d’arrêter après une journée normale (peu importe le nombre d’heures que ça signifie pour toi) et de passer à autre chose. Si tu as besoin d’une fin de semaine de break (et qu’il n’y a rien d’urgent), résiste au fait de passer quelques heures sur ton ordi le dimanche après-midi. Parce qu’être en surcharge et ne jamais arrêter, ça mine complètement la concentration.