Johnson & Johnson cesse de vendre sa controversée poudre pour bébés

La marque Johnson & Johnson a annoncé ce mardi qu'elle allait cesser de vendre sa poudre pour bébé à base de talc aux Canada et aux États-Unis. Les ventes du produit avait d'ailleurs considérablement chuté dernièrement en raison d'une certaine méfiance envers la marque

L'entreprise américaine a en effet fait face à des milliers de plaintes dans les dernières années selon lesquelles son talc contenait de l'amiante et provoquait entre autres des cancers

poudre bébé

MailHamdi/Shutterstock

Johnson & Johnson a cependant tenu à préciser que sa poudre pour bébés ne contenait pas d'ingrédients nocifs pour la santé. Même si elle suspend la vente du produit, elle continuera tout de même à le défendre « vigoureusement ».

Dans un communiqué, la société pharmaceutique et de produits d'hygiène a affirmé : « La demande pour la poudre pour bébés Johnson & Johnson à base de talc en Amérique du Nord avait déjà diminué en grande partie en raison de changements dans les habitudes des consommateurs. Ce déclin a été accéléré par la désinformation concernant la sécurité du produit et par une salve constante de publicités incitant à porter plainte ».