Garage et Dynamite se placent à l’abri de ses créanciers

Les boutiques Garage et Dynamite se placent à l'abri de ses créanciers. Le montant total des dettes n'est pas encore connu. 

Selon La Presse, le détaillant montréalais entamera une restructuration afin de « rapidement corriger » son modèle d'entreprise et faciliter le magasinage en ligne, qui s'est accéléré depuis six mois. 

« Cette pandémie a créé un tsunami pour les entreprises. [...] Nos canaux numériques ont connu une croissance incroyable au cours des six derniers mois, mais ce n’est malheureusement pas assez pour compenser les centres-villes déserts et l’évolution des besoins des consommateurs causée par les politiques de télétravail », a déclaré dans un communiqué Andrew Lufty, président exécutif de Groupe Dynamite.

L'entreprise compte plus de 6000 employés et 350 magasins.

Tout comme Garage et Dynamite, de nombreuses entreprises québécoises vivent des difficultés financières, dont Frank And OakSAILLolëAldoReitmans et Victoria's Secret.