Réouverture des boutiques de vêtements : les processus d'essayage complètement transformés

Après plus de deux mois fermés en raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs commerces de détail ouvriront à nouveau leurs portes à Montréal cettte semaine.

Devant beaucoup d'incertitudes, une chose est certaine dans leur cas : le processus d'essayage de vêtements ne sera plus le même afin de respecter les consignes sanitaires recommandées par le gouvernement. La plupart des magasins ont d'ailleurs instauré des nouvelles règles pour assurer la santé de leurs clients et de leurs employés.

La boutique La Vie en Rose a par exemple mis en place une série de mesures strictes : « D’habitude, nos clients connaissent leurs grandeurs, donc ils devront demander aux employés de manipuler les articles dans le magasin. Après l’essayage, l’employé devra prendre avec des gants ce que le client a essayé et tout passer à la vapeur pour être sûr que tout soit désinfecté. Puis, on doit remettre ces vêtements en quarantaine pour 24 heures dans le backstore avant de le remettre sur le plancher », a indiqué François Roberge, président des boutiques de lingerie au Journal de Montréal

Essayage vêtements covid

michaelheim/Shutterstock

Du côté des chaussures, on fournira des bas de nylon gratuitement aux clients afin d'éviter la propagation du virus : « Si un client désire essayer une paire de souliers ou de sandales, on lui demande de se désinfecter d’abord les mains et on lui donne gratuitement une paire de bas de nylon jetables qu’il doit mettre pour essayer la chaussure », a expliqué Angelo Rubino, vice-président de Rubino Shoes.

Décidément, l'expérience de magasinage telle qu'on la connaissait ne risque pas de revenir de sitôt..

Les magasins Simons ont révélé leurs nouvelle mesures sanitaires pour leurs magasins à travers la province. Découvrez-les ici