Non, t'es pas obligée d'accomplir mille choses pendant le confinement

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, avec l’arrivée des différentes mesures de confinement, on voit passer sur les réseaux sociaux pas mal d'idées pour occuper son temps. Ça peut être vraiment pertinent et en aider plusieurs à passer le temps, mais ça peut aussi être la source de sentiments de culpabilité.

On voit plein de listes de choses à faire chez soi, les photos et vidéos du quotidien des vedettes et de nos proches, qui semblent occuper leurs journées à faire mille et une choses. Un peu comme s’il fallait impérativement rentabiliser son temps au maximum et faire preuve de productivité all day everyday.

On a tendance à attribuer plus de valeurs à certaines activités, soit celles qui, on ne se le cachera pas, sont valorisées socialement. On nous présente le selfcare comme devant être une chose précise alors que réellement, il y a un tas de façons de prendre soin de soi.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les folies passagères (@lesfoliespassageres) le

On n’est absolument pas dans l’obligation d'accomplir plein de choses, de créer de nouveaux projets, de commencer à écrire un roman, de faire des rénovations, de faire du yoga, du jogging ou toute autre activité jugée comme étant productive.

Tout ça, ça peut devenir super anxiogène, surtout avec le climat social déjà difficile du coronavirus.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Marie Boiseau (@mariegrognon) le

On peut totalement utiliser ces périodes de confinement pour ne rien faire, écouter des séries télés, dormir et se reposer.

On se met déjà une pression constante pour être performant dans notre quotidien au contact des autres. Cette période peut être l’occasion de faire ce que l’on a réellement envie de faire, et non pas par obligation.

On n’a pas à se comparer aux autres, et il ne faut pas oublier que sur les réseaux sociaux, on partage ce que l’on veut. C’est parfois un reflet biaisé de la réalité.

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.