10 gestes qui empirent ton anxiété sans que tu t'en rendes compte

Si comme moi tu es une personne anxieuse, tu connais probablement tes patterns et les situations qui empirent ton anxiété. Mais parfois, il y des choses auxquelles on ne pense même pas et qui peuvent te faire sentir encore plus mal

Parce qu’il y a l’espoir : quand on souffre d’anxiété chronique, il y a beaucoup de gestes et trucs concrets qu’on peut poser pour améliorer son état et sa vie. Et ça inclut bannir les mauvaises habitudes. En voici quelques-unes.

1. Être toujours sur ton téléphone

Jeune femme sur son téléphone

ImYanis/Shutterstock

Que ce soit les nouvelles qui sont pratiquement toujours alarmantes (en cette ère de Trump, de crise climatique et d’autres situations toutes aussi joyeuses...), les réseaux sociaux comme Instagram qui te font sentir que ta vie a l’air poche comparée à celle des autres, les notifications ou encore juste tes courriels qui te rappellent sans arrêt ce que tu as à faire, être connectée en tout temps est vraiment dur sur le moral. 

Tel que l'affirme la psychothérapeute Whitney Hawkins : « Les réseaux sociaux nous poussent sans cesse à nous comparer et nous plongent dans des schémas de pensée qui intensifient l’anxiété ». De plus en plus d’études lient l’utilisation de plateformes comme Facebook et Instagram et l’augmentation des symptômes d’anxiété et de dépression.

C’est encore pire au lit avant le dodo, puisque la lumière bleue émise par les appareils électroniques interfère avec la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil.

2. Boire trop de café

jeune femme boit café

GaudiLab/Shutterstock

L'affaire, c’est que le café n’a pas le même effet sur les personnes anxieuses que sur ceux qui ne le sont pas. Comme c’est un stimulant, il peut non seulement t’aider à t’éveiller, mais également causer une augmentation du rythme cardiaque, des tremblements et une incapacité à rester en place.

De la même manière, ça peut aussi agir comme un super « stimulant » pour ton anxiété. Au secours!

3. Fréquenter des gens toxiques

content triste

Olena Yakobchuk/Shutterstock

Être là pour donner du soutien à des proches ou des amis qui vivent une passe difficile, même si c’est stressant, c’est une chose… Mais être 24/7 en compagnie de personnes qui te sapent complètement le moral, ça en est une autre. 

Ce n’est pas toujours possible de les rayer de nos vies, mais les psychologues recommandent de « limiter l’exposition à leur énergie » et « d’établir des limites ». Te choisir, c'est correct et c'est même sain.

4. Te coucher trop tard

Femme se coucher tard

Fulltimegipsy/Shutterstock

Tous les experts s’entendent pour dire que le sommeil et la santé mentale sont intimement liés. Chacun a son rythme propre : pour certaines personnes, se coucher tôt est beaucoup plus facile que pour d’autres.

Mais même si tu es un oiseau de nuit naturellement, c’est hyper important de prioriser ton sommeil et de t’assurer que tu dors assez. Et ça, la plupart du temps, ça veut dire de te coucher plus tôt que tard.

La routine de sommeil constante est aussi importante : c’est beaucoup mieux de dormir à peu près le même nombre d’heures chaque nuit que d’essayer de « te reprendre » en dormant 15 heures de suite la fin de semaine.

5. T’inquiéter avec des détails

Jeune femme anxieuse

GaudiLab/Shutterstock

Les personnes anxieuses ont évolué ainsi parce qu’une certaine anxiété était un trait bénéfique pour l'être humain : plus sensibles et perceptives, ces personnes pouvaient reconnaître des dangers plus tôt que les autres et ainsi les tirer d’affaire. 

Mais dans nos vies modernes surchargées et surstimulées, l’anxiété peut venir de tellement de sources différentes que ça devient complètement paralysant. Alors même si c’est plus facile à dire qu’à faire (je sais!), c’est vraiment important de faire la part des choses et de ne pas laisser l’anxiété prendre le dessus. 

Il y a un certain travail de lâcher prise à faire; ça ne donne rien d’obséder avec les moindres détails. Garde plutôt ton énergie pour les choses plus importantes : ton selfcare, le bien-être des personnes que tu aimes, le fait de te sentir à la bonne place dans la vie, etc. 

6. Ne pas prendre le temps de respirer

Femme qui n'arrête jamais, pressée, travailler tard

BLACKDAY/Shutterstock

Ça peut sembler niaiseux, mais quand on est stressé, c’est comme si on oublie de respirer. On respire bien évidemment, mais pas d’une manière qui permet de nous recentrer et de nous ressourcer. 

Au milieu d’une situation stressante, s’arrêter ne serait-ce qu'une minute pour prendre de grandes respirations et focuser sur sa respiration peut tout changer, puisque ça crée réellement une réponse de relaxation dans le corps.

7. Écouter ta « petite voix » négative

Jeune femme anxieuse pensées négatives

Diego Cervo/Shutterstock

Ma petite voix négative, elle revient de temps en temps, surtout quand je me sens anxieuse, fatiguée et vulnérable. Et tout ce qu’elle fait, c’est rendre les choses encore pires qu’elles le sont déjà. Elle m’insulte, elle « fatalise » toutes les situations, elle me fait entrer dans des spirales de dégoût de moi-même et de misérabilisme terrible... 

Ce n’est pas si facile de la faire taire, mais l’idée générale est simplement de miser s­ur le positif et la gratitude. 

8. Avoir trop de choses à l’horaire

filles pressée multi-tasking

Estrada Anton/Shutterstock

Avoir trop d’obligations ou d’engagements, ça peut rapidement devenir difficile à gérer pour une personne anxieuse. Plus encore que n’importe qui, tu as besoin de temps pour toi, du temps pour recharger tes batteries.

L’idée n’est pas de devenir hermite à la maison, mais juste de doser ce que tu as à l’agenda pour trouver ta propre zone de confort.

Perso, j’adore avoir 1 à 2 événement(s) par semaine, c’est mon rythme de croisière et ça participe à mon bien-être. Quand j’en ai 4 par contre, ça fait revenir mon anxiété en force parce que mon équilibre prend le bord et que je stresse à réussir à tout gérer.

9. Tout faire à la dernière minute

Jeune femme étendue sur le divan

Yulia Grigoryeva/Shutterstock

C’est peut-être justement parce que tu es anxieuse que tu procrastines, mais il n’y a pas d’autre solution que de défaire ce pattern nuisible. Toujours remettre les tâches à plus tard ne va pas améliorer ton anxiété, au contraire.

Pour que le tout devienne gérable, mon truc est simplement de faire des listes et de cocher une chose à la fois. C’est vraiment satisfaisant et encourageant de le faire.

10. Mal manger

Assiette de brunch grasse mal manger

Lando Aviles/Shutterstock

L’alimentation est ULTRA importante quand on fait de l’anxiété! Après des années d’essais et erreurs, j’ai établi ceci qui fonctionne pour moi : manger à des heures les plus régulières possibles, ne jamais sauter de repas, privilégier les bons gras (avocat, huile d’olive, oméga-3 dans les poissons, etc.), m’assurer d’avoir suffisamment de protéines et inversement, pas trop de glucides, boire suffisamment d’eau, éviter les excès de sucre et ne pas restreindre mes calories. 

Mais encore une fois, chaque personne a son propre rythme et ça ne veut pas dire que ce sera la même chose pour toi. Sois simplement sensible aux signaux que t’envoie ton corps.