Je suis volontairement la voisine de mon épouse

Depuis quelques mois, j’habite dans un autre pays. J’ai pris la décision de me rapprocher de mon épouse afin qu’on puisse vivre notre vie privée, amoureuse et professionnelle ensemble.

Je suis donc devenue sa voisine!

On a le droit à beaucoup de regards bizarres et d’incompréhension quand on explique aux gens qu’on habite dans une ancienne grande maison qui a été séparée en deux dans les années 70. C’est comme un duplex maintenant, et on habite littéralement chacune d’un côté.

Un mur nous sépare, nous avons notre propre chambre, chacune notre salon et notre cuisine. Bref, nos espaces rien qu’à nous, qu’on peut tout de même partager comme bon nous semble.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Laura Callaghan (@lauracallaghanillustration) le

Tout le monde prenait pour acquis que j’allais habiter chez elle, arrivant de loin, avec peu de choses (a.k.a. trois valises). Et pour pas mal de couples, l’espace aurait été assez grand pour deux. Mais pour nous qui voulons dormir chacune dans notre lit, c’était pas la meilleure idée de cohabiter. On n’allait tout de même pas mettre deux lits dans la petite chambre au risque de faire défoncer le plafond, t’sais.

Au final, c’était simplement naturel qu’on n’habite pas ensemble, mais ça me rendait insécure d’habiter loin. Je voulais mon espace, mais pas trop loin du sien. On a eu beaucoup de chance parce que la voisine voulait louer pile à ce moment.

Et on s'en fout des normes! On a créé notre propre quotidien.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les folies passagères (@lesfoliespassageres) le

Notre qualité de vie est tellement meilleure avec nos propres espaces! On sous-estime tellement les bienfaits d’avoir du temps pour soi, sans que sa/son partenaire soit dans la même pièce. On peut choisir quand on veut se voir et quand on préfère être seules.

Et ça ne veut pas dire pour autant qu’on n’est jamais ensemble! Bien au contraire, on passe beaucoup de temps toutes les deux dans la journée. Le fait de pouvoir choisir et de ne rien s’imposer change tout.