Les microbilles en plastique désormais interdites dans les produits de toilette

Vous appréciez beaucoup votre routine d’exfoliation? Elle risque de changer légèrement… Mais pour le mieux et vous ne verrez même pas la différence sur votre peau!

Le gouvernement canadien vient tout juste de mettre en application une nouvelle loi qui interdit les microbilles de plastique dans les produits hygiéniques. Ces microbilles indésirables se retrouvaient dans certaines pâtes à dents, des exfoliants pour le visage, des lotions hydratantes et des gels pour le corps.

Le problème avec ces particules de plastique est que celles-ci sont si petites que les systèmes de filtration et de nettoyage des eaux usées ne les captent pas. Ainsi, elles finissent leurs jours (on peut s’attendre à ce qu’elles prennent des centaines d’années avant de se décomposer) dans le fond de nos cours d’eau.

Les organismes marins absorbent une bonne quantité de ces microbilles polluantes, et entre vous pis moi, cette idée n’a rien de rassurant dans la chaîne alimentaire.

L’interdiction est passée depuis le 1er janvier 2018, mais elle est appliquée concrètement depuis le 1er juillet 2018. C’est aux commerçants et importateurs de s’assurer de bien vérifier les étiquettes pour que les produits soient conformes, afin d’empêcher que de tels cosmétiques ne se retrouvent sur le marché canadien.

L'interdiction touchera également dans 6 mois les produits de santé naturels et les médicaments sans ordonnance. Il faudra qu’on m’explique pourquoi des gens voudraient consommer des produits de santé naturels ou des médicaments sans ordonnance qui contiennent des microbilles… Mais bon. 


Vous aimerez aussi :


La ministre Catherine McKenna a célébré cette nouvelle interdiction officielle à l'occasion du jour de la Fête du Canada, et elle a partagé la nouvelle sur son fil Twitter.

Personnellement, je trouve que c’est une bonne et une mauvaise nouvelle : il faut définitivement agir pour que l’industrie de la beauté soit conforme avec la survie de nos écosystèmes (encore plus nos sources d’eau!), mais je suis tombée des nues d’apprendre que cette loi n’était pas déjà en place. Il me semblait que ces produits étaient disparus des tablettes de ma pharmacie il y a quelques années déjà et que les microbilles de plastique avaient été remplacées par d'autres ingrédients, comme des grains de sable.

Selon l’Association canadienne des cosmétiques, produits de toilette et parfums, la plupart des fabricants s’étaient engagés dans les dernières années à procéder à un retrait volontaire de ces microbilles suite à une étude sur leur impact environnemental. Voilà ce qui expliquerait la rareté grandissante de ces produits polluants. 

Même si certains exfoliants faisaient encore des ravages pendant ce temps, au moins on peut désormais être certains que cette époque est révolue. Yé! 

Si vous voulez aller encore plus loin dans votre diminution de consommation de plastique, pourquoi ne pas épargner à la nature des contenants de plastiques inutiles en essayant de faire vos propres exfoliants naturels DIY? Ainsi, vous aurez une peau douce et la satisfaction d'avoir accompli un beau geste pour l'environnement! 

Allez, l'industrie de la beauté. On progresse vers la bonne direction et on ne lâche pas!


Vous aimerez aussi:

Le populaire exfoliant aux
abricots St. Ives au cœur d’une controverse!
         
Exfoliant anti-cellulite à base de café prêt en 5 minutes 12 façons totalement surprenantes d'utiliser du sucre
Exfoliant abricot top image Pot en verre qui contient du scrub anticellulite au café DIY Petits cubes de savons roses sur un plateau blanc à pied