Tout ce que tu dois savoir sur le maquillage permanent et semi-permanent

Le maquillant permanent : on sait que bien des stars y ont recours, mais en réalité, qu’est-ce c'est vraiment?

C’est ni plus ni moins l’équivalent de se faire tatouer le visage, ce qui permet de toujours avoir l’air maquillée, même en se levant le matin. Cette technique fonctionne en insérant du pigment dans les premières couches de l’épiderme pour faire ressortir certains traits du visage.

Par contre, à la différence d’un tatouage ordinaire, on veut que celui-ci paraisse le moins possible. Il faut que l’effet soit assez naturel et qu’il embellisse la personne, mais sans la transformer complètement!

Il y a des médecins qui le font, mais aussi des esthéticiennes. Lorsqu’on dit « permanent », ce n’est pas tout à fait vrai : le pigment va finir par s’estomper avec le temps, selon le type de peau de la personne, la partie du visage tatouée et la régénération normale des cellules. Des retouches sont donc à prévoir pour toutes les procédures ou presque, à des intervalles pouvant aller de 3 à 5 ans environ.

Avec toutes ces interventions, il est très important de se protéger du soleil le mieux possible : peu s'exposer aux rayons du soleil est un des facteurs de la longévité du maquillage

Quelles sont les différentes interventions dans le monde du maquillage permanent et semi-permanent? En quoi consistent-elle? Combien ça coûte? Y a-t-il des risques reliés? On démystifie le tout!

 

Le tatouage des sourcils

Il existe deux principales techniques qui se font sur les sourcils : le tatouage et le micro-blading. Celles-ci servent principalement à définir et unifier les sourcils très pâles ou clairsemés.


Le tatouage se fait avec un appareil mécanique de précision qui dépose du pigment sous la peau. Idéalement, la machine tient compte de l’épaisseur de la peau, variable d’une personne à l’autre.

L’effet du pigment est uniforme, reproduisant ainsi le même effet qu’un crayon à sourcils.

Cette technique coûte autour de 550$ et la procédure dure entre 2h et 2h30.

 

Le micro-blading


Il s’agit d’une technique manuelle s’apparentant à la calligraphie, pendant laquelle les sourcils seront redessinés minutieusement à l’aide d’un stylo comportant des aiguilles très fines et des pigments naturels. Le résultat est plus « subtil » et plus naturel que la technique du tatouage.

Le micro-blading est quant à lui semi-permanent, c’est-à-dire qu’il va durer entre 6 et 18 mois. Il convient autant aux hommes qu’aux femmes.

Deux visites sont nécessaires pour arriver au résultat final; celles-ci devraient être espacées d'entre 4 à 6 semaines. Une visite dure entre 2h et 2h30.

Ce type de service coûte environ 500$ initialement, puis les retouches se chiffrent autour de 400$ par la suite.

 

Le maquillage des paupières


On parle surtout de se faire appliquer un trait d’eyeliner permanent, mais il existe même des procédures pour ajouter un effet « d'ombre à paupières ». Différentes couleurs de pigments sont disponibles : du noir aux teintes plus neutres, comme le brun, le mauve, le gris et même le marine...

Cette fois, la technique n’est évidemment pas la même que le tatouage puisque la peau des paupières est très fragile. L’introduction du pigment se fait manuellement, petit peu par petit peu (on parle de millimètres).

La procédure prend entre 2 et 3 heures et coûte autour de 425$ pour une ligne d’eyeliner. Pour l’effet d’ombre, c’est environ le même prix.

Il va de soi qu’il n’est pas possible d’effectuer cette technique si on porte des extensions de cils, mais on peut toujours s’en faire poser par la suite.

 

Le maquillage des lèvres


Avec ce type de procédure, on parle davantage d'un effet semblable à celui d’un gloss que d’un rouge à lèvres à proprement parler. Le pigment est choisi pour être quand même près de celui de la peau.

La technique se fait en deux étapes : le traçage du contour des lèvres et le remplissage celles-ci. Lors du traçage, on peut également procéder à un certain redessinage des lèvres, par exemple pour les agrandir ou redresser les coins.

Le maquillage permanent des lèvres donne de moins bons résultats sur les peaux naturellement foncées. Dans ce cas, il est préférable de choisir un pigment très vif afin qu'il paraisse, résultant en un effet moins naturel (mais ça peut être très beau quand même!).

La procédure peut prendre 5 heures ou même un peu plus et coûte environ 1400$.

 

Les taches de rousseur


Une tendance actuelle consiste à se faire tatouer des taches de rousseur sur les joues et le nez. Hé oui! Dire que pendant des années, ce trait charmant était considéré comme un défaut…

Ce traitement controversé appelé « freckling » coûte autour de 250$.

On peut finalement utiliser le maquillage permanent pour se faire faire un grain de beauté stratégiquement placé, ou autre coquetterie du genre!

 

Pourquoi se faire faire un maquillage permanent?


Il y a beaucoup de raisons! Que ce soit simplement parce qu’on aime être maquillée, mais qu’on a une vie très occupée ou encore aucun talent; dans ce cas, le maquillage permanent peut non seulement sauver du temps, mais également donner un petit boost d’estime de soi.

On peut le faire parce qu’on n’aime pas la forme de ses sourcils ou de ses lèvres et qu’on veut les « corriger ». On peut le faire parce qu’on est fatiguée de répéter toujours exactement les mêmes gestes : remplir ses sourcils, tracer son contour de lèvres au crayon, faire sa ligne d'eyeliner...

Mais attention, le maquillage permanent est loin d’être seulement pour le côté esthétique ou « superficiel »! Il existe des indications médicales au maquillage permanent : il peut être utilisé par exemple pour corriger des imperfections de la peau du visage (comme des taches de vin, par exemple) ou encore des cicatrices, on peut y avoir recours dans des cas de vitiligo, d’alopécie (perte des cheveux et des sourcils), de fente palatine…

On peut également penser que c’est une technique pratique pour les femmes qui font des réactions à répétition aux produits cosmétiques, qui ont des problèmes de vision, de motricité ou de coordination les empêchant de se maquiller, etc.

C’est aussi la technique utilisée pour dessiner les mamelons dans le cas de femmes qui ont subi une chirurgie de reconstruction mammaire.

 

Les risques du maquillage permanent


Si on choisit une personne qualifiée et méticuleuse, les complications sont rares.

Mais ça reste une procédure cosmétique et un pensez-y bien! Une fois que c’est fait, on ne peut plus reculer, même si le résultat n’est pas exactement comme on s’attendait. C’est la même chose qu’un tatouage, dans le fond.

Des retouches sont parfois possibles, mais on ne peut pas juste l’enlever facilement si on change d’idée.

Pour les lèvres, le problème le plus courant est la formation de feux sauvages ou de cloques. Le pigment rouge est également plus susceptible que les autres couleiurs de causer des réactions ou même, rarement, une réaction allergique.

Pour toutes les techniques de maquillage permanent, il y a toujours un risque d’infection. De plus, un risque de « cicatrisation » de la peau sous le pigment est toujours possible. Ce risque dépend du type de peau et même des médicaments pris par la personne. Aucune procédure de maquillage permanent ne devrait être faite sur quelqu’un qui prend de l’Accutane (un traitement oral contre l’acné) ou même qui en a pris dans les six mois précédents.

Comme les esthéticiennes utilisent souvent un anesthésiant local avant la procédure, celui-ci ajoute encore au risque de mauvaise réaction ou d’infection. Comme le visage est fragile et que l’application doit être ultra-précise, un petit faux mouvement peut avoir des conséquences très fâcheuses. Dans de rares cas, l’anesthésiant peut couler dans l’oeil et brûler la cornée, argh!

 

Ce qu’il faut rechercher


Puisque les techniques de maquillage permanent et semi-permanent gagnent en popularité, il y a de plus en plus d’esthéticiennes qui les offrent. Mais ça ne veut pas dire qu’ils ou elles sont réellement qualifiés pour le faire.

Ce n’est pas toujours une bonne idée de choisir le prix le moins cher; il vaut mieux faire sa recherche et trouver une personne d’expérience et de confiance. Exigez de voir les certifications et accréditations des pratiquants de maquillage permanent.

La personne idéale devrait combiner des talents de chirurgien et d’artiste. La précision, la dextérité et la créativité sont des essentiels pour arriver à un bon résultat. Si vous n’êtes pas certains d’une esthéticienne que vous rencontrez, n’hésitez pas à aller en voir d’autres et à choisir la personne qui va bien vous écouter et comprendre ce que vous souhaitez!

 

Référence pour les prix et la durée des procédures : orise.ca.

 

Si vous voulez procéder vous-même au maquillage de vos sourcils, voici la technique facile pour vous faire des sourcils parfaits :

 

Commentaires

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca