Suis-je obligée d'accepter mes vergetures?

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un article qui donnait des trucs pour améliorer l'apparence des vergetures avec toutes sortes de crèmes anti-vergetures, le traitement au laser et même le tatouage! À la lecture de ce billet, je me suis mise à réfléchir à mes propres vergetures et aux différents moments de ma vie où elles ont fait leur apparition.

Puis je me suis mise à lire les commentaires des lectrices et le message était presque unanime : ne devrait-on pas plutôt essayer d'accepter nos vergetures plutôt que d’utiliser toutes sortes de méthodes pour les faire disparaître?

Vergetures

Compte Instagram de @tyra.arleezia

Vergetures sur le ventre

Compte Instagram de @littleredhairedlisa

En continuant mes recherches, je suis tombée sur différent trucs pour apprendre à aimer et accepter ces rayures de tigresse, qu’elles sont un reflet de notre histoire, que c’est naturel et qu’on ne devrait pas s’en faire autant...

En toute honnêteté, oui mes vergetures me dérangent et je ne sais pas si je vais réellement les accepter un jour. On essaie sans arrêt de nous les faire assumer, on nous dit qu'elles font partie de nous, qu’elles sont les lignes de notre parcours de vie, qu’elles sont un symbole de sacrifices de la maternité qui nous rendent si puissantes et extraordinaires... Mais je n’arrive pas à m’y résigner.

Vergeture sur le ventre femme enceinte

Compte Instagram de @romicage

Elles me rappellent la période où j’ai commencé à avoir des courbes à l’adolescence, alors que je voyais apparaître des lignes brisées sur mes hanches et sur le coté de mes seins, et je ne voulais qu’une chose : qu’elles disparaissent. Je devenais une femme.

Elles me rappellent aussi mes derniers mois de grossesse, quand mon petit bonhomme se tortillait constamment voulant sortir de moi afin de vivre sa vie!

Elles me rappellent les moments où j’ai pris du poids pendant les périodes plus difficiles de ma vie où que je mangeais mes émotions, mais aussi les fois où je me suis reprise en main et que j’ai pu faire fondre plusieurs livres de mon tour de taille.

Pascale Lavache entraînement

Compte Instagram de @curvypascale

Bref, elles me rappellent les hauts et les bas de ma vie, et en écrivant ces lignes, je me rends compte que c’est vrai ce qu’on dit : mes vergetures sont réellement un reflet de mon parcours de vie.

Contrairement à des tattoos par exemple, je n'ai pas choisi mes vergetures. Je n'ai pas choisi leur forme ni leur emplacement; elles se sont formées là où elles devaient.

Si je choisis de les montrer, c’est pour ne pas oublier mon parcours, et si je choisis de les cacher ou de les faire disparaître, et bien ce sera mon choix.

@sarashakeel
 


Vous aimerez aussi:

Vergetures : causes, prévention et traitements pour les atténuer Non, je ne suis pas « beach body
ready »
 
5 choses qui nous stressent plus qu’elles ne le devraient l’été
Vergetures comment faire disparaître comment les prévenir

 

Ailleurs sur le Web