Comment trouver un soutien-gorge confortable et qui nous va bien à tout coup

J’ai travaillé plusieurs années dans des boutiques de lingerie, où j’ai appris à bien ajuster des soutiens-gorge et où j’ai eu la chance de découvrir une grande variété de modèles et de styles. J’ai aussi vu très souvent des filles découragées, qui n’arrivaient pas à trouver une brassière confortable et stylée.

Ce ne sont pas que les filles qui ont des gros seins qui ont du mal à trouver des modèles cutes, confortables et avec un bon maintien! Les filles aux petits seins aussi. Les filles aux seins inégaux aussi. Les filles plus sportives aussi…  

Bref, trouver un soutien-gorge parfait demande un peu de travail, mais c’est possible. Voici mes meilleurs trucs pour y parvenir!

 

Apprenez enfin quelle est votre taille : comprendre les chiffres et les lettres

La première chose à savoir, c’est que la majorité d’entre nous (environ 80%) ne porte pas la bonne taille de soutien-gorge! Tu ne porterais pas des jeans trop grands ni trop petits, non? Ainsi, assure-toi de bien connaitre ta grandeur avant de magasiner.


Commençons par la base. On dit que la grandeur de soutien-gorge moyenne au Québec, pour te donner un repère, est le 36C. Le chiffre correspond au tour (donc la bande de ton soutien-gorge qui arrive sur ta cage thoracique) et la lettre indique la grosseur du bonnet. Le chiffre peut varier de 30, donc pour une fille plutôt étroite, à 42-44 pour une fille plus large.

Les boutiques plus populaires tiennent généralement du 32 à du 36 (oui oui, c’est très limité), alors que les boutiques spécialisées risquent de tenir beaucoup plus de tailles.

Pour le bonnet, on retrouve de tout : du A (un sein plus petit) à du H (un sein très rond et large). Donc quand on parle de bonnet, les tailles sont généralement A, B, C, D, DD, parfois DDD (offert par Wonderbra, par exemple), E, F, FF, G, H.

Encore une fois, le choix dans les grandes chaînes risque de varier entre du A et du DD. Donc si tu as une forte poitrine, tu risques de trouver plus facilement dans des boutiques spécialisées.

Il existe différentes façons de calculer sa taille, mais je te promets que te faire mesurer par une pro (les filles le font partout maintenant, même chez La Senza et Victoria’s Secret), ça vaut la peine. Pas besoin d’être gênée! Elles sont habituées et en ont vu d’autres! Et je te le garantis, une bonne vendeuse ne jugera JAMAIS ton corps ni tes seins. Elle est là pour t’aider.

N’hésite pas à te faire mesurer chaque année. Nos seins changent avec les hormones, le poids, l’âge, etc.

 

Trucs pour l’ajustement : comment savoir si tu es vraiment bien


Maintenant que tu connais ta taille, qu’est-ce que tu dois regarder en cabine quand tu essaies?

D’abord, défait les bretelles; elles sont toujours au plus serré sur les crochets en magasin. Donc si tu essaies le soutien-gorge directement comme ça, tu vas te dire qu'il est trop petit. Les bretelles doivent être ajustées de manière à pouvoir passer l’épaisseur de 2 doigts en dessous, tout en sentant une bonne pression. Bref, elles ne doivent pas te creuser l’épaule, ni tomber.

Pour ce qui est du tour, assure-toi que ta brassière tienne bien sans remonter dans ton dos; elle doit être bien parallèle au sol. Le tour doit être au même niveau devant et derrière, donc si la bande remonte dans ton dos, c’est trop grand, ça ne supportera rien.

Attache toujours ton soutien-gorge à la dernière agrafe ou celle du milieu. Si tu dois l’attacher à la plus petite au moment de l’essayage, ça ne vaut pas la peine que tu l’achètes; dès qu'il va agrandir, tu ne pourras plus le serrer et il ne te durera pas longtemps.


Au niveau du bonnet, pour bien placer ta poitrine, mets ton soutien, puis penche-toi vers l’avant et replace ton sein avec ta main dans chaque bonnet avant de te redresser (ceci n’est pas une blague; ça fait toute la différence du monde!). L’armature (le cerceau de métal en dessous de ton sein) devrait arriver au niveau de la courbe de ton sein, pas avant, sinon tu vas te faire mal.

Voici maintenant mon meilleur truc : essaye ton soutien-gorge avec un t-shirt assez moulant par-dessus! Quand tu magasines, porte un chandail pâle, un peu décolleté et assez serré pour voir si le modèle parait sous un chandail (maudite dentelle), si cela te fait une belle poitrine, etc.

 

Un meilleur ajustement grâce à des accessoires ingénieux

Maintenant que tu as trouvé un modèle que tu aimes bien, il se peut que tu aies besoin d’un petit extra et il n’y a aucune honte là-dedans! Comme on a tous des corps et des poitrines différentes, il est normal que tu aies des besoins plus spécifiques.

Par exemple, si tu as une forte poitrine et que tu sens que tes bretelles exercent de la pression sur tes épaules, tu peux te munir d’un petit coussin de silicone qui entoure tes bretelles et procure un soutien supplémentaire.

Bretelle silicone brassière

amazon.com

Si tu te retrouves entre deux tailles, prends le modèle le plus petit (parce que les brassières, comme les vêtements, agrandissent naturellement) et ajoute une petite extension pour les premières semaines. Ces extensions sont également très pratiques pour les filles qui ont les seins très enflés pendant leurs règles.

Bra extender

amazon.com

 

De quels modèles as-tu vraiment besoin?

Les soutiens-gorge devraient être lavés chaque 3 utilisations (pour plus d’information, voici mon guide sur le sujet). Tu devrais donc en posséder 3 pour être bien, dont un rose pâle ou beige, qui ne paraitra pas sous du blanc. Eh non! Ce n’est pas du blanc qu’il faut mettre sous un chandail blanc, mais bien quelque chose qui se rapproche de la couleur de notre peau.

Il existe une immense sélection de coupes et de modèles sur le marché. Pour savoir ce qui te vas le mieux, tu dois les essayer une fois. Il y a des soutiens pour les t-shirts, donc très lisses sur le devant, d’autres qu’on appelle galbés qui recouvriront le sein au ¾, des couvrants qui vont bien envelopper le sein, des demi-buste qui sont magnifiques sous un décolleté… Bref, essaye-les!

Certains modèles conviendront mieux que d’autres à la forme de tes seins et c’est tout à fait NORMAL.

 

Une publication partagée par aerie (@aerie) le


Vérifie aussi si ton modèle est rembourré ou non, s’il y a une armature (certaines femmes aiment moins les cerceaux de métal et heureusement, il existe maintenant de très bons modèles sans), le tissu de la brassière (les matériaux synthétiques très élastiques sont moins durables que les tissus gainant), etc.

 

Trucs de pro que tu aurais aimé connaître avant : je dévoile tout!

  • S'il y a une différence de taille entre tes deux seins : essaye de serrer un peu plus la bretelle de ton côté plus petit. Souvent, cela suffit. Sinon, choisis un modèle avec des coussins que tu peux enlever et garde-le seulement de ton plus petit côté. Si la différence est plus importante, tu peux également acheter un pad de silicone en forme de triangle et le glisser dans ta brassière du petit côté. Oui oui, c’est plus fréquent que tu le crois!
  • Ose les petits magasins : tsé les boutiques qui ont l’air un peu « matante »? Vas-y! Ils ont souvent des modèles un peu plus chers, mais mieux faits, plus de tailles, etc.
  • La qualité est importante :  la différence qu’il y a entre un soutien-gorge de qualité et un moins cher est INCROYABLE. Ça vaut la peine de mettre un peu plus de sous sur tes sous-vêtements. Surtout que les grandes marques, comme Chantelle, garantissent leurs produits à vie. Donc si une agrafe tombe ou une armature sort, la compagnie va te le réparer ou te le remplacer.
  • Ajuster : ta poitrine va passer de « nice » à « wow-j’ai-des-seins-parfaits » avec un bon ajustement. Fais-le faire par une pro au moins une fois et constate-le par toi-même!

 

Commentaires

Recettes

  • Pommes de terre rattes rôties et trempette bacon-cheddar

    Temps: 35 min. Portions: 6-8
    pommes de terre rattes, huile d'olive, poudre d'ail, poudre d'oignon, paprika, crème sure, fromage à la crème, sauce sriracha, petit piment jalapeno, oignons vert, tranches de bacon, de cheddar râpé, Un peu de fleur d'ail, finement émincée, Sel et poivre