Septembre : le retour à la routine et tout le stress qui vient avec

Le mois de septembre, c'est le nouveau mois de janvier. Le mois où on reprend nos habitudes qu’on considère bonnes pour nous. Ces habitudes qui font de notre quotidien une routine rangée, alors que l’été tasse ses beaux jours pour laisser l’automne arriver.

Mais cette routine rangée, pourquoi est-elle bourée de standards et de pression?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ELY LEMIEUX 🦅 (@elylemieux) le

J’ai l’impression que le mois de septembre est comme le premier jour d’une nouvelle année. C’est comme le moment où on repart à zéro. C'est fini, les crèmes glacées et les belles journées. Fini, les parties de plaisir et les gros fous rires sans regarder le temps filer. En septembre, bonjour cadran fixé et culpabilité.

J’ai suis allée m’entraîner comme je l’ai toujours fais le lundi. Sauf que ce lundi-ci, c'était différent des autres lundis. C’était lundi de rentrée. Rentrée scolaire qui semble s’appliquer à tout le monde, même ceux et celles qui ne sont plus à l’école. Je comprends que pour certaines personnes, suivre cette routine est efficace et c’est tout à fait correct, je n'ai rien contre ça croyez-moi.

Ce qui m'agace, c’est plutôt la pression qu’on s’inflige face à quelque chose de tellement fictif. Cette envie de paraitre à notre meilleur à un moment X de l’année, parce que c’est le temps d’impressionner ou de se limiter dans nos petits bonheurs personnels.

Même moi j’me suis dis : « Ok Ely, le 10 septembre, c'est la date officielle pour slaquer la sangria et retourner à ton assiduité à lever des poids. » Puis finalement, il a fait encore beau et encore chaud et j’ai encore pris quelques verres de cette sangria blanche que j’aime tant, parce que dans le fond, j’aime pas me culpabiliser pour quelque chose qui m’apporte un petit moment de joie, aussi banal soit-il. Entre les terrasses, les entrainements et le travail, je gère ma transition vers l’automne.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ELY LEMIEUX 🦅 (@elylemieux) le

Le mois de septembre est un mois de transition, effectivement.

Pour moi, le mois de septembre est généralement la période où je remercie l’été pour les belles choses qu’il m’a amenées. Septembre est mon moment favori de l'année puisque c’est enfin le temps de courir magasiner mes pulls adorés. Septembre est l’arrivée de ma saison préférée. Septembre, c’est le retour de nos émissions, enfin!

Pour moi, septembre, c’est du beau. C’est pas sensé être une période remplie de questions sur si on est assez prêt ou non pour la rentrée. C’est pas sensé nous stresser par peur de ne pas être à la hauteur, d’avoir pris un petit peu de poids ou de ne pas être assez bronzée comparée à notre amie qui a passé l’été au chalet.

J’espère que vous prendrez le temps de respirer à l’arrivée de l’automne, il paraît qu’il est bon d’apprécier la vie telle qu’elle est. Une gorgée de sangria, une respiration. À bientôt!
 


Vous aimerez aussi:

Ralentir et réduire la pression
pour mieux vivre
Expulsée de l'école, je vis
aujourd'hui de ma propre entreprise
Comment j'ai lancé ma boîte de
comm à 24 ans
Ely carrière sans études

 

Recettes

  • Mac and cheese aux tomates confites et au prosciutto

    Temps: 45 min. Portions: 4
    beurre, oignon haché, farine, fromage cheddar mi-fort râpé, fromage mozzarella râpé, lait, tranches de prosciutto émincées, tomates confites émincées, feuilles de basilic frais hachées, épices italiennes séchées, tranches de prosciutto, macaronis, chapelure Panko
Découvrez fraichementpresse.ca