Des jeans et un t-shirt sur le tapis rouge : ouin pis?

Comme la majorité des Québécois qui possèdent une télévision, j’ai écouté le Gala de l’ADISQ ce dimanche. Tsé le gala qui récompense nos artistes québécois de l’industrie de la musique.

Bien sûr, en tant que jeune adulte, j’accordais autant d’importance au Gala qu’aux commentaires par rapport à celui-ci  dans médias sociaux, me délectant des tweets drôles et me facepalmant des gens qui ne comprennent rien à rien.

Mais dimanche soir, j’ai été déçue. Pas par le Gala. Par les commentaires que j’ai lus sur les médias sociaux. Ces commentaires méchants, mesquins et sans fondement sur le style vestimentaire de nos vedettes, qui sont là pour récolter un prix pour leur oeuvre musicale, on le rappelle, et non pour le « best dressed ».

Mais surtout, les commentaires concernant nos artistes féminines. Bien sûr, ne parlons pas de leur talent et de leurs accomplissements, parlons plutôt de leur robe ou de l’absence de robe. Parce que ÇA, c’est vraiment important!

Devant ce flot de commentaires désobligeants, je n’ai pas eu le choix de réagir :

Oh lala les réponses auxquelles j’ai eu droit. Mon tweet se voulait pour la plus-que-merveilleuse Safia Nolin, qui a remporté le Félix de la révélation de l’année et qui est grandement mérité, selon moi.

Sofia Nolin Gala de l'Adisq 2016

Crédit photo: Paméla Lajeunesse

Ma joie de sa victoire n’a pas duré longtemps, je vous en passe un papier. Les commentaires sur son look et son discours (qui était très inspirant d’ailleurs, incitant les jeunes filles à faire ce qu’elles veulent et leur rappelant que leur corps leur appartient) ont fusé de partout.

Ma chère madame, en quoi c’est un manque de respect? J’aimerais qu’on m’explique en quoi cette dame qui m’a répondu s’est sentie brimée dans sa liberté ou bien attaquée par les kits de nos vedettes?
 


 

Selon moi, le manque de respect aurait été que les vedettes se présentent autrement que ce qu’elles sont vraiment. Parce que je considère les valeurs de l’intégrité et de l’authenticité beaucoup plus importantes que ta robe en taffeta et ton diadème.

D’ailleurs, si quelqu’un pouvait me trouver le code de loi de la tenue de gala, je l’apprécierais. Surtout celui pour les humains de sexe féminin, parce qu’il semble y avoir des règles particulières pour cette espèce dont je fais partie.

Si on opte pour le look jeans + t-shirt, on est des grosses pas d’classe, et si on met une robe trop courte, on est des guidounes. Que faire?
 


Cette Safia, je la trouve inspirante parce qu’elle n’essaie pas d’entrer dans un moule ou de parvenir à répondre aux impératifs de beauté inatteignables de notre société.

Elle est authentique, intègre et propose un bel exemple pour les jeunes filles et les femmes, en leur livrant un puissant message de respect de soi et d’intégrité.
 


Je vous pose la question : est-ce que ça aurait été mieux si elle s’était « greyée » d’une robe vaporeuse et de talons hauts?

Certains diront que oui, parce que c’est l’étiquette dans un gala (qu’on a toujours pas déterminé d’ailleurs…). D’autres, dont moi, vous diront que non, et même que ce serait pire. Ce serait pire parce qu’elle n’aurait pas été fidèle à elle-même et honnête envers son public. Elle aurait mis de côté ses principes pour se déguiser en quelqu’un qu’elle n’est pas.

On aime lorsque nos vedettes sont intègres et fidèles à elle-même, mais pas trop quand même, semble-t-il. Est-ce qu’on demande à Lady Gaga de se calmer les nerfs avec ses costumes excentriques sur les tapis rouge? Non. Ben pourquoi on demande à Safia Nolin de s’habiller autrement alors?  

Looks extravagants Lady Gaga

Crédit photo: wonderwardrobes.com

Ce double standard est néfaste et ne fait qu’encourager l’uniformité et l’atteinte d’un même moule pour toutes les femmes. Safia Nolin a brisé ce standard en étant honnête envers elle-même et envers son public. What you see is what you get.  Et pour ça Safia, je te dis merci.

À ces gens qui critiquent son look (et celui de Philippe Brach, qui ne portait qu’un t-shirt et un jeans aussi), je vous réponds : So what? Ouin pis? Est-ce que ça altère son talent en musique? Est-ce qu’elle mérite moins son Félix pour autant? Non. Parce qu’elle fait de la musique et elle la fait bien. Et c’est juste ça l’important dans un gala qui célèbre la musique de chez nous.

Les Soeurs Boulay l’ont dit elles-mêmes en allant récolter leur Félix : « Vous voulez voir ce qu’on fait de mieux, venez voir nos spectacles. Ne nous jugez pas sur ce que vous voyez pendant ces deux minutes sur scène ».

Safia, si tu lis ça, dis-moi où t’as pris ton t-shirt de Gerry. Merci ben!

 

Commentaires

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca