J’ai testé la culotte menstruelle

Comme plusieurs femmes dotées d’un appareil reproducteur, ça fait un bout que je me fais cibler par les publicités de culottes menstruelles. Toi aussi? T'es pas la seule!

Ça fait aussi un bout que je me dis que c’est impossible qu’il n’y ait pas d’alternatives écologiques pour celles qui ne veulent ou ne peuvent pas porter de coupes menstruelles pour diverses raisons.

J’ai donc voulu tester ces fameux sous-vêtements pour menstruations pour toutes ces femmes qui portent encore des serviettes ou des tampons. Pour vous mesdames, cheers! Je vous lève ma coupe!

Ça ressemble à quoi?

Sérieux, la réponse est simple : à une bobette. En fait, à une bobette assez sexy et non à une couche comme on pourrait imaginer.

J’ai même reçu des commentaires positifs d’amies ne sachant pas qu’il s’agissait de culottes menstruelles.

culotte menstruelle

Compte Instagram de @shethinx

Le premier jour

Pour une fille qui porte une coupe menstruelle depuis près de 10 ans, décider de ne rien m’insérer dans le vagin le jour 1 de mon cycle était tout un défi. La peur d’avoir du sang plein les lèvres et de salir mon pantalon telle une ado dans son cours d’édu’ me hantaient.

Mais j’ai survécu. Et sérieusement, ce ne fut vraiment pas si pire que ça.

Je ne m’attendais pas à ce que les bobettes soient aussi absorbantes; entre les deux couches de tissus formant le fond de la culotte se trouve une technologie d'absorption à 4 couches. Et les élastiques sur les côtés épousent bien la forme du corps.

Résultat : à la fin de la journée, mes pantalons étaient propres et mes lèvres aussi.

culotte menstruelle

Compte Instagram de @mssupremebanana

Mon verdict

Finalement on s’y fait vite. On apprend à leur faire confiance. Je ne serais peut-être pas encore game de faire la chandelle pendant mon cours de yoga par peur de sentir le sang dégouliner le long de ma raie, mais pour une journée comme les autres, ça le fait!

culotte menstruelle

Compte Instagram de @shethinx

On finit même par développer ses propres trucs. un peu comme celles qui pratiquent le flux instinctif libre (aka les championnes capable de ne pas utiliser de protection hygiénique du tout et contrôler leur écoulement). Je me pratiquais entre autres à être plus à l’écoute de mon flux.

Autre astuce de pro : boire beaucoup d’eau. En buvant plus, en plus de m’hydrater, je me rendais plus souvent à la salle de bain constater l’évolution de mon flux menstruel pendant la journée. Faut dire que ça me rassurait d’aller aux toilettes toutes les heures.

Les avantages de la culotte menstruelle

  • Elles sont écologiques (YES pour celles qui n'aiment pas trop la coupe)
  • Tu te sens sexy pendant tes règles (certains modèles le sont plus que d’autres)
  • Les culottes de menstruations sont antimicrobiennes et absorbantes (selon les modèles parce qu’il y a différents niveaux d’absorption en fonction de ton flux menstruel)

Les désavantages de la culotte menstruelle

  • Il en faut plus qu’une. Ça a l’air niaiseux, mais tu dois avoir au moins deux paires ou plus si tu es paresseuse niveau lavage #meaculpa. Surtout qu’elles ne vont pas à la sécheuse, donc tu as intérêt à penser à les étendre.
  • Certaines diront que c’est cher, mais sérieusement, avez-vous déjà calculer les coûts associés à l’achat de tampons et de serviettes sanitaires? Et là, je parle même pas du coût environnemental.

culotte menstruelles

Compte Instagram de @shethinx


Pour te procurer une culotte menstruelle, c'est par ici.
 


Vous aimerez aussi:

Voici les sous-vêtements pour
les règles!
Crampes menstruelles : aussi douleureuses que les crises cardiaques
 
SPM : 8 solutions pour se sentir
mieux rapidement