Les influenceurs veulent-ils vraiment influencer?

Il faut vivre sous une roche pour ne pas être conscient de l’importance qu’ont les influenceurs à travers le marketing Web. Les opinions sont mitigées et les préjugés sont nombreux face à cette profession atypique.

Psst! : À ce sujet, je vous invite à visionner la courte vidéo d’Émile Roy, qui résume très bien ce que plusieurs pensent tout bas. En quelques jours, cette prise de conscience a créé un véritable buzz! :

Les influenceurs veulent-ils vraiment influencer? Je me suis posé cette question à plusieurs reprises, surtout puisque je travaille dans le domaine du marketing et des médias sociaux. La réponse dépend de tellement de facteurs! Je remercie d’ailleurs Émile pour son témoignage, qui m’a amené à approfondir ma réflexion davantage.

Afin de mieux comprendre l’envers de la médaille et le parcours d’un influenceur, j’ai décidé de discuter, sans filtre, avec mon amie Didi Lapi et de vous partager ses confessions.

Didi Lapi anime le talk-show Web Jour de plage tous les jours depuis maintenant 2 ans avec son coanimateur Gaël Comtois. Elle anime aussi Beach Day La Nuit à la radio avec Olivier Primeau et Gaël Comtois. Par l’entremise de ces émissions, Didi a eu l’opportunité de rencontrer plusieurs personnalités connues pour des entrevues et leur faire vivre l’expérience Beach Day Every Day.

Bien qu’elle ne se considère pas comme une influenceuse, les demandes de collaboration et les abonnés sur son Instagram ne cessent de fluctuer. Son train de vie a l’air vraiment incroyable. Voyons voir son point de vue par rapport à ce phénomène.


Vous aimerez aussi :


Liane : Dis-moi Didi, à quoi ressemble ton quotidien?

Didi : Depuis l’ouverture du Beach Club, je suis vraiment dans le jus! Oui vous me voyez à l’écran avoir du plaisir avec les artistes invités, mais en fait, vous ne voyez que 10% de ce que je fais réellement. Étonnant n’est-ce pas? L’autre partie du temps, je fais le booking des artistes, je prépare les entrevues, je crée du contenu, je fais même du montage! Ça, c'est sans compter les événements au Beach Club. Je n’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer, j’adore ça!

Didi Lapi animation Jour de plage métier d'influenceur

L : Donne-moi un avantage et un inconvénient de ton métier.

D : Pour moi, l’avantage principal est de pouvoir connecter avec différents humains de différents milieux; humoristes, animateurs, comédiens…Chacun amène une énergie et une philosophie différente, je suis vraiment chanceuse de vivre ça! L’inconvénient est sans doute le mode de vie intense que l’on mène. On travaille super fort pour être à la hauteur, on en met de l’énergie!

Inluenceur Beach Day Every Day

L : Que penses-tu des « influenceurs »?

D : Je suis totalement en accord avec le fait que le terme ne soit pas approprié. Oui à travers notre travail on peut influencer indirectement les gens, mais la quête première ne devrait jamais être de vouloir influencer. Le placement de produits, les likes, la popularité, le mode de vie « jet-set »... C’est facile de confondre succès et bonheur. C'est pourquoi il est important de faire la part des choses et de se conscientiser en tant qu’individu. C’est un devoir qu'on doit se faire, influenceur ou non, de s’informer et de se dissocier de personnalités/compagnies qui confrontent nos valeurs. C’est par ces petits gestes qu'on réussira à changer la perception négative que les gens peuvent avoir face aux influenceurs.

Frank and Oak Didi Lapi

Compte Instagram de @didilapi

L : Qu’aimerais-tu véhiculer à long terme à travers ton cheminement?

D : À priori, on devrait vouloir transmettre ce qui nous anime de la manière la plus intègre possible. L’important pour moi sera toujours d’apporter une signification et une valeur à mes interventions. J’aimerais à long terme avoir un impact sur les interactions humaines, les causes sociales, le féminisme, la sexualité, la culture, etc. J’ai une curiosité insatiable et un réel désir de m’impliquer dans la société. Si on parle de moi, j’aimerais que ce soit pour la pertinence et le contenu que j’apporte. Mon but ultime : réaliser un documentaire. À suivre! ;-)
 

Un gros merci à Didi Lapi de m’avoir permis de jeter un second regard sur les influenceurs. Merci à tous ceux qui bûchent pour créer, écrire ou mettre de l’avant du contenu de qualité, en toute authenticité.


Vous aimerez aussi:

Comment j'ai appris à me foutre
de mes défauts
12 youtubeuses québécoise
à suivre dès maintenant!
Confessions d'un coiffeur de stars
(et magicien du cheveu!)
Alanis Desilets confiance en soi 750

 

Recettes

  • Délicieux croissants et ses variantes

    Temps: 3 h. Portions: +-12
    farine, sucre granulé, sachet de levure instantanée (8g), sel, lait, oeuf, beurre mou non salé, pâte d'amande, blanc d'oeuf, chocolat de qualité au choix, pistache grillé non salé, amande en poudre, sucre en poudre, d'huile végétal ou canola
Découvrez fraichementpresse.ca