Elles ont porté la robe de bal de leur mère!

C’est fou à quel point les modes reviennent. Ou plutôt, comment certains styles sont intemporels. Ou un mélange des deux, haha!

Voici une tendance qu’on trouve vraiment chouette : des filles portent la robe de bal de finissants de leur mère! Et si les cheveux sont souvent ce qui trahissent la période (disons que ce n’était pas la meilleure époque au point de vue capillaire!), c’est étonnant de voir à quel point ces robes sont encore incroyablement appropriée pour l'occasion!
 

23 ans plus tard. Remarquons au passage cette étrange mode de prendre des photos en face de fausses colonnes grecques recouvertes de tissu vaporeux :


Mais c’est parce qu’elles sont PAREILLES! :


Sa mère avait quand même osé la petite robe courte pour son bal, c’est quelque chose! Les deux sont vraiment cutes en dentelle :


L’histoire est mignonne : la (magnifique!) fille avait commandé une robe sur Internet, mais elle n’était pas à son goût. Alors 4 jours avant son bal, elle a fouillé, puis trouvé et modifié légèrement la robe de sa mère. C’est bien son père sur la photo, parce que la mère dit être totalement surprise d’avoir gardé cette robe toutes ces années, après plusieurs déménagements outremer dans différentes bases militaires :


25 ans plus tard… Robe totalement indémodable, un peu style Grace Kelly :

My mom's prom dress.....25 years later!!!


Disons que ne pas avoir vu la photo de gauche, cette robe ne nous aurait pas apparue comme susceptible de traverser le temps... Mais finalement, ça fonctionne puisque sur la fille (à droite), c’est super joli! Alloô les colonnes grecques encore, en passant :


24 ans de différence entre les deux photos. Les deux sont adorables :


Et voici la plus émouvante de toutes : cette fois, c’est la robe (cousue à la main) de sa grand-mère (à droite) que la jeune fille (à gauche) a choisi pour son bal de finissants. Et oui, il s’agit du même homme sur les deux photos…! 😭😍😭

 

Trouvez-vous que c’est une bonne idée? Nous, on capote : en plus de la signification émotive de la chose, quelle belle alternative remplie de sens pour celles qui ne souhaitent pas nécessairement embarquer dans le cycle de « surconsommation » qu’ont pris les événements importants de la vie (comme le bal).

 

Commentaires

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca