Messages textes et maladresses, la romance version 2017

Avez-vous déjà eu l'impression d'avoir « perdu le tour »? Dans le sens que vous étiez habituée de faire quelque chose, de savoir exactement comment le faire, puis maintenant, vous vous retrouvez un peu maladroite, ne sachant pas trop pourquoi vous en êtes rendue là.

Il y a des trucs qu’on ne perd jamais, comme faire du vélo. Du moment que la peur est chassée, on sait exactement ce qu’on doit faire. Mais là, c’est différent. J'vous parle pas d’un truc qu’on apprend lorsqu'on est jeune, j’vous parle d’un truc qu'on gère souvent en tant que jeune femme : le célibat.

Il fut quelques années, j’étais folle. Mais une bonne folle. J’envoyais des répliques à faire siller les oreilles d’une sainte, je n'avais jamais peur d’aborder les gars qui me plaisaient, j’étais indépendante et les «  no text back » ne m’atteignaient jamais. Je n'espérais jamais trop, j’avais du plaisir et je profitais pleinement des rencontres que mon célibat pouvait m’apporter.

galoremag.com

Cependant, avec les années, on dirait que je me suis lassée de cette game. J’ai continué à garder l’oeil ouvert, mais j’ai perdu mes skills de flirt. J’ai laissé tomber toutes les opportunités de dates avec les gars que je ne connaissais pas, par peur du malaise ou du silence lourd à gérer. Donc c’est ça, j’suis encore seule. 

Et j'en suis venue à me questionner; comment on fait pour avouer un intérêt quelconque à une personne? Un avion dans le ciel qui traine une bannière? Un télégramme? Un clown avec des fleurs? Si on avait encore MSN Messenger, j’aurais sans doute opté pour un petit sous-statut plein de sous-entendus.

J’vous le dis, je sais plus comment faire. UNE VRAIE CHOCHOTTE. Aujourd'hui, un seul message texte peut prendre 4 filles, 8 idées de tournure de phrase, 2 heures d’approbation et environ 32 minutes de stress avant d’être envoyé.

gaws.fr

J’aime pas ça, cette forme de communication là. J’suis pas comme ça dans vie. Moi, j’aime les vraies conversations. J’aime ça voir la réaction de la personne quand je lui jase. J’ai aucun intérêt à savoir si ta salade au thon de ce midi était bonne ou si le soleil brille autant par ta fenêtre que par la mienne. Lâche-moi le textage à longueur de journée et demande-moi si ça me tente d'aller manger une crème glacée.

Voyez-vous, mon caractère de fille indépendante donne souvent plus l’impression d’une fille qui en a rien à foutre, qui est bête et qui va sûrement se tourner vers les chats sous peu. Alors qu'en réalité, je suis loin d’être bête : je n'aime juste pas les choses compliquées.

Pour moi, quand t’as pas compris que j’ai un crush sur toi, c’est pénible d'y mettre davantage d'énergie pour te le faire comprendre. À mes yeux, c’est juste long et ça tourne en rond. 

J’aimerais ça retrouver le petit talent que j’avais avant. C’était peut-être pas une réussite, mais au moins, c’était divertissant.


Vous, côté coeur, ça va comment?


Toutes mes amies sont en couple et moi, je suis sur Tinder article teaser

 

Commentaires

Recettes

  • Noix caramélisées Sriracha et miel

    noix au choix (noix de Grenoble, noix de cajou, amandes, etc.), sel, paprika, Sriracha (ou autre sauce piquante au choix), miel
  • Ragoût de boulettes ultra réconfortant

    Temps: 60 min. Portions: 6-8
    viande hachée, chapelure, oeufs, épices italiennes, poudre d'ail, poudre d'oignon, huile d'olive, farine, oignon, gousses d'ail, bouillon de boeuf, pâte de tomates, patates grelot, avec la pelure, carottes pelées, oignons cipollini, petits champignons blancs, pois surgelés, Sel, poivre
Découvrez fraichementpresse.ca