La fois où j’ai cru que je devenais folle : comprendre la crise de panique

Il n’y a pas si longtemps, je faisais mon coming out en tant que personne anxieuse dans un article sur l'acceptation de ma condition. 

Le verbaliser m’a beaucoup aidé à rationaliser le tout, et surtout à m’accepter comme je suis. À travers cet article, je vous ai confié comment je vivais ma situation au quotidien et comment j’essayais d’apprivoiser cet intrus, qui ne sonne jamais vraiment avant d’entrer. J’ai effleuré le sujet sans trop entrer en détail, parce qu’honnêtement, c’est assez complexe et surtout très individuel comme malaise, car chacun le vit différemment. Dans mon témoignage, je n’ai pas vraiment abordé les crises de panique, des épisodes assez communs chez les personnes anxieuses, puisqu’au moment où j’écrivais le texte, il y a 2 mois environ, ce genre de situations ne s’était pas présenté à moi.

Jusqu’à hier.

Comprendre la crise de panique

Toujours dans un but de sensibilisation, j’avais envie de vous en parler. De vous décortiquer ce que j’avais vécu. C’est tellement important d’en parler. Je veux que l’on se compare, que l’on se console, que l’on se supporte. Dans certaines situations, se comparer semble la pire chose à faire, mais quand on parle de santé mentale, c’est tout le contraire. La confidence et/ou le témoignage d’une personne sur SA réalité peut faire toute la différence.

Cet été, la youtubeuse Lysandre Nadeau s’est filmée après avoir vécu une crise de panique, en larmes, complètement anéantie. Ce témoignage m’est revenu en tête après ma crise d’hier, puisque moi aussi j’avais eu envie de fondre en larmes.

Je ne comprenais pas du tout mon malaise. Je me sentais perdue, détachée de ma personne, je tremblais, j’avais l’impression de devenir folle, je me sentais coupée de la réalité. À ce moment, je devais me rendre chez une amie et donc contrôler mon drame intérieur. Je ne voulais pas créer un émoi, me faire analyser ou avoir de l’attention sur moi, puisque moi-même je ne comprenais pas ce qui se passait entre mes deux oreilles.  

Les symptômes d'une crise de panique

Mais quels sont les symptômes d’une crise de panique/d’anxiété? Suis-je en train de devenir folle? Ou simplement soupe au lait? Est-ce que j’exagère mes symptômes?  

La crise de panique est décrite comme une peur ou un malaise soudain et intense, pouvant être spontanée ou attendue.

Voici les symptômes généraux d’une crise de panique. Je dis bien généraux puisque vous pourriez très bien en ressentir seulement 4 sur 13 et également en vivre une.

  • Transpiration, sueurs

  • Palpitations

  • Tremblements

  • Souffle coupé, suffocation

  • Étranglement, boule dans la gorge

  • Douleur ou gêne thoracique

  • Nausée

  • Vertige, tête vide, instabilité

  • Perte de sens de la réalité

  • Peur de perdre le contrôle de soi, de devenir fou

  • Peur de mourir

  • Paresthésies

  • Frissons, bouffées de chaleur

anxiété anxiety

Les troubles paniques : plus communs qu'on ne le pense

Évidemment, fidèle à mon anxiété, lorsque je suis passé au travers et que je suis revenue dans le confort de mon appartement, j’ai immédiatement googlé mes symptômes. J’ai compris que j’étais normale. Dans mes recherches, je suis tombée notamment sur un article de Jonathan Roberge, publié en 2014, et ça m’a fait un bien fou.

Les troubles de panique touchent jusqu’à 3% des personnes au Canada.

VOUS N’ÊTES PAS SEULS/SEULES. Parlez-en, confiez-vous, consultez. Ne laissez pas ces crises mener votre vie.

Pour les gens qui ne sont pas familiers avec l'anxiété, les crises de paniques et la maladie mentale OU qui au contraire vivent ce genre de situations, je vous recommande fortement d'écouter l'émission Un vrai Selfie sur Unis TV (disponibles en ligne). Cette émission est tellement pertinente, apaisante et touchante. Un must watch! 


Vous aimerez aussi:

Réseaux sociaux, cellulaire et anxiété : c'est difficile de déconnecter Déconnecter (mais pas trop):
guide de sevrage numérique

 
Septembre : le retour à la routine et tout le stress qui vient avec
 
Couple cellulaire Cellulaire au lit Rentrée Ely top image