S'arrêter, prendre du temps pour soi et revenir à l'essentiel

Prendre du temps pour moi. Je ne m’attendais certainement pas à cette réaction de ma part dû aux circonstances de ces derniers temps. On dirait que lorsque des moments plus difficiles arrivent dans notre vie, ça remet beaucoup de choses en question.

J’ai perdu ma maman il y a un peu plus d’un mois. Si tu veux en savoir plus sur le sujet, tu peux lire ceci. Cependant, ce dont j’ai envie de te parler aujourd'hui, c’est de quelque chose qui nous tient tous : le temps.

 

Une publication partagée par E (@elylemieux) le


Il y a quelques mois, j’ai dû mettre ma vie sur pause. J’ai dû le faire par obligation familiale. Chose tout à fait normale et naturelle. J’ai « mis la switch à off », averti mes clients, repoussé certains contrats. J’ai pris du retard dans ma paperasse, je me suis retirée des médias sociaux, j’ai pris une pause sur les sorties... C’était ça. Et à ma grande surprise, c’était parfait. 

J’ai toujours eu ce train de vie là; courir de tous bords tous cotés, cherchant comment placer le plus de rendez-vous en une seule journée. C’est un mode de vie étourdissant, stressant, exigeant, mais ça m’allait. Jusqu’à tout dernièrement.

Aux funérailles de ma maman, j’ai fais la rencontre de deux petites cousines à moi. Elles sont jeunes, autour de 6-7 ans à peu près. La chose qui m’a le plus frappée en les voyant, c’est que je n’avais aucune idée de quoi elles avaient l’air. J’ignorais littéralement qui elles étaient. Je savais seulement qu’elles s'appelaient Alice et Charlie, puisque papa et maman parlaient d'elles parfois.

C’est étrange de savoir que j’ai pu m’éloigner au point d’ignorer les petits nouveaux de ma propre famille. Et ce, pendant plus de 5 ans. 

 

Children see magic because they look for it. Alice. 🌺🌙💫

Une publication partagée par E (@elylemieux) le


Ça fait que le weekend dernier, elles sont venues passer 3 jours à la maison. Et je suis restée avec ma famille le weekend complet. Je me suis fait laver aux cartes par Alice (oui oui), j’ai écouté les histoires de pêche de Ludo, et Charlie a même passé la nuit avec moi, question qu’on se fasse une soirée de filles et qu’elle dorme dans un grand lit.

Je me suis rendue compte que c’est ça, s'arrêter et prendre du bon temps. Mettre sa vie sur hold pendant quelques instants, c’est bon pour pleins de raisons. Bon pour soi, pour le moral, pour retrouver les choses auxquelles on avait accordées moins d’importance.

Après ce weekend familial, papa et moi avons pris le temps de se retrouver juste les deux, quelque part perdus en Gaspésie, là où toutes nos vacances familiales avaient lieu.

 

Une publication partagée par E (@elylemieux) le

 

 

Une publication partagée par E (@elylemieux) le


Des fous rires, des fruits de mer et des chansons douteuses pendant plus de dix heures de route. C’était court, mais c’était parfait.

Prenez le temps de faire ce dont vous avez envie, prenez des pauses, prenez des risques! Vous serez peut-être surpris, mais assurément pas déçus.

 

Commentaires

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca